créée le 14 février 2002 et mise à jour du 4 février 2004

marque

CHEVROLET

modèle

CORVETTE

finitions

Convertible

année

1 9 5 8

quantité / prix

9168 exemplaires / $3591

carrosserie

cabriolet 2 portes 2 places

moteur/boite

V8 de 4637cc - 245cv à 4800t/mn
boîte manuelle 4 vitesses

EXPOSITION DE RETROMOBILE à PARIS 2002
  • hôte : exposition d'une dizaine de jours en février à la Porte de Versailles. Entrée 10 Euros. Deux nocturnes jusqu'à 22heures
  • voitures américaines : plus ça va , moins il y en a. sauf cette année 2002 qui a été un cru exceptionnel grâce aux voitures exposées par la maison Christies et mises aux enchères: un vrai régal digne de 1996
    Félicitons ici même le
    Mustang Club de France et l'ACCF, voire aussi Ford Obsolete qui y tiennent un stand tous les ans.
    A noter de Chrysler a fait une retrospective des lettrées après avoir fait une rétrospective Jeep l'an dernier
  • page internet : pas à ma connaissance
  • photos : webmestre du trombinoscar début février 2002

PRODUCTION 1958

PRODUCTION :

  • 1958 a vu la fabrication de 9168 convertibles vendus $3591 pièce
  • 21 options possibles: 8014 ont choisi le chauffage, 7428 les flancs de pneus blancs, 6048 la radio, 5607 le hardtop, 4600 la lumière intérieure (pour $6,50...) et 3764 ont choisi la boite manuelle 4 vitesses
  • les motorisations sont toutes en 283ci .4243 motorisations d'origine à carburateurs à 230cv, 2436 à carburateurs et 245cv pour $ 151, 978 à carburateurs et 270cv pour $183, 504 à 250cv avec injection pour $484 et pour le même prix 1007 à 290cv en injection

CE QUI CHANGE EN 1958:

  • extérieurement on voit apparaitre dans la partie concave des ailes avant de (faux) aérateurs, et à l'arrière sur le coffre de malle, deux baguettes chromées qui courent d'avant en arrière. La grille de calandre comporte neuf dents
  • intérieurement la planche de bord a été redessinée: le tachymètre monte à 160miles/h ((260km/h). Jusqu'à 250cv le compte tours monte à 6000 et au delà de 250cv jusqu'à 8000 t/mn. Les sièges sont montés à la production (avant ils l'étaient par les concessionnaires) de Saint Louis.

COULEUR :

  • gris foncé, blanc, bleu, turquoise, jaune, rouge, noir, argent
  • 3422 ont été livrées d'origine en deux teintes (supplement $16) 757 rouge/blanc, 756 bleu/argent, 729 gris foncé/argent, blanc/argent, turquoise/blanc, jaune/blanc, noir/argent et argent/noir
  • toutes à capote noire ou blanche au choix (+ beige pour les carrosseries blanches)
  • toutes les jantes sont argentés
  • les intérieurs sont gris-bleu, gris foncé ou rouge
  • la couleur la plus demandée était toujours le blanc (2477) mais le bleu (2006) et le gris foncé (1631) s'en rapprochainet. Il n'y eut que 193 argent

CE QU'EN DIT LA MAISON <<CHRISTIES>>
  • Année: 1958
    • Numéro de série: J5851100382 Carte grise française
    • Moteur: V8, soupapes en tête, 4637 cm3, 245 ch à 4800 t/min; Transmission: boîte manuelle à 4 rapports, propulsion;
    • Suspension, AV: roues indépendantes, AR: ressorts à lames * elliptiques; Freins: hydrauliques à tambour sur les quatre roues;
    • Volant à gauche.
    • Carrosserie: roadster, jaune avec flamme noire et intérieur en cuir noir.
  • Histoire du modèle
    La Chevrolet Corvette vit le jour à l'occasion du Motorama de 1953, ce salon itinérant exposant les produits de la General Motors. Le concept de départ venait de Harley Earl, le patron du département de style 'Art and Color de GM', qui voulait produire un équivalent américain de la Jaguar XK 120 importée d'Europe. Jusque là, l'Amérique d'après-guerre était restée sans réel roadster de sport indigène. Ce fut la première automobile construite en série à être munie d'une carrosserie en fibre de verre. Elle était à l'origine équipée d'un moteur six cylindres en ligne développant 150ch, couplé à une boîte automatique Powerglide à 2 rapports. Ce ne fut que trois années après tard qu'une option de motorisation V8 devint disponible, cette fois avec une boîte mécanique à 3 ou, plus tard, à 4 vitesses, et des vitres latérales remontables. La première année de construction, seul 315 Corvette furent vendues et Chevrolet dut attendre 1960 pour que le modèle devienne rentable, en franchissant le seuil des 10000 exemplaires sur un an.
  • Histoire spécifique de la voiture
    La Corvette offerte fut livrée neuve avec les options les plus désirables disponibles en 1958, comprenant une boîte mécanique à 4 rapports (une première pour une automobile américaine depuis longtemps) et deux carburateurs quadruple corps Carter. Elle fit l'objet d'une restauration de très haut niveau il y a quelques années par la carrosserie Lecoq à Paris et n'a parcouru que quelques milliers de kilomètres depuis. Son propriétaire l'acquit en 1999 et participa sans aucun problème à l'édition 2000 du Rallye Classique du Maroc.
  • Etat
    L'état de la voiture est en rapport avec l'excellente qualité de la restauration effectuée. Depuis, environ 9000 euros ont encore été dépensés pour son entretien, et la présentation est vraiment belle. De plus, elle est munie de pneus à flancs blancs et d'un lecteur radio/CD moderne. Elle mérite d'être examinée de près.
  • Les enchères de la vente du 12 février 2002 sont montées à 50 803 euros tous frais compris pour cette voiture

PHOTOS de la CHEVROLET CORVETTE CONVERTIBLE 1958

     

C1
1953
1962
C2
1963
1967
C3
1968
1982
C4
1984
1996
C5
1997
2004
C6
2005
201?

ou

trombinoscar
des sites de http://www.mainguet.com