créée le 14 février 2002 et mise à jour du  5 août 2004

marque

CADILLAC

modèle

V16 SERIES 452

finitions

Sport Phaeton Fleetwood

année

1 9 3 0

quantité/prix

85 phaetons / $6500

carrosserie

torpedo 4 portes 4 places

moteur/boite

V16 de 7420cc - boîte manuelle 3V

EXPOSITION DE RETROMOBILE à PARIS 2002
  • hôte : exposition d'une dizaine de jours en février à la Porte de Versailles. Entrée 10 Euros. Deux nocturnes jusqu'à 22heures
  • voitures américaines : plus ça va , moins il y en a. sauf cette année 2002 qui a été un cru exceptionnel grâce aux voitures exposées par la maison Christies et mises aux enchères: un vrai régal digne de 1996
    Félicitons ici même le
    Mustang Club de France et l'ACCF, voire aussi Ford Obsolete qui y tiennent un stand tous les ans.
    A noter de Chrysler a fait une retrospective des lettrées après avoir fait une rétrospective Jeep l'an dernier
  • page internet : pas à ma connaissance
  • photos : webmestre du trombinoscar début février 2002

PRODUCTION 1930
  • lla gamme 1930 Cadillac se compose des series : 452/452A -V16 et 353-V8
  • les principaux carrossiers sont : MURPHY, FLEETWOOD, WATERHOUSE, PININ FARINA, VANDEN PLAS, SAOUTCHIK entre autres
  • La SERIES 452A et 452V16
    • propose 80 choix de carrosseries sur un empattement long (148") et moultes carrossiers
    • les prix connus vont de $5350 pour le Roadster 2 places (sans rumble seat) à $9700 pour la Limousine Town Brougham mais bon nombre de carrossiers ne dévoilaient pas leurs prix
    • le moteur est un V16 de 452cid développant 175/185cv à 3400t/mn
    • 3251 furent produites et vendues dans l'année
    • ces series se sont poursuivies tout 1931 mais avec un choix ramené à... 29 possibilités
  • La SERIES 353 EIGHT
    • propose 38 choix de carrosseries Fleetwood allant de $3450 à $5395 pour les prix connus. Egalement 7 choix de carrosseries Fisher allant de $3295 pour le coupé 2/4 places à $3995 pour l'Imperial 7 places
    • le moteur est un V8 de 353cid développant 96cv à 3000t/mn
    • la production totale pour l'année a été de 14 995 exemplaires

CE QU'EN DIT LA MAISON <<CHRISTIES>>
  • Année: 1930
    • Numéro de châssis: 702425 Numéro du moteur: 702425. Moteur: V16, 7420 cm3, 165 ch à 3400 t/min; Transmission: boîte manuelle à 3 rapports; Suspension, AV et AR: ressorts semi-elliptiques avec amortisseurs hydrauliques; Freins: à tambour sur les 4 roues; Volant à gauche. Carrosserie Fleetwood, torpédo, noir et gris argent métallisé avec intérieur en cuir rouge.
  • Histoire du modèle
    A la fin des années 20, le dilemme pour Cadillac résidait dans la manière de battre la concurrence. Un V8 ne suffirait pas. Cadillac était le pionnier du V8 et leur moteur était à la hauteur de leur slogan 'La Référence du Monde', étant le plus souple et raffiné de tous les V8 de la planète. De même, Cadillac ne voulait pas sortir un V12 pour flatter Packard en les copiant. C'est pour cela que l'ingénieur en chef Ernest Seaholm et le technicien Owen Nacker n'avaient guère le choix que de se lancer dans la production d'un V16. Ce nouveau moteur définissait un niveau de raffinement inégalé par les autres constructeurs. Son silence de fonctionnement était unique et sa boîte synchronisée, ses freins assistés par dépression et son moteur puissant lui procuraient des performances qui ne pouvaient être atteintes que par la Duesenberg, un engin bruyant, relativement rude et plus cher. En 1930, Cadillac avez atteint le sommet du style automobile. Il existait un large choix de carrosseries standard et des dessins sur commande pouvaient être exécutés en option par des carrossiers américains renommés tels Fleetwood et Fisher. General Motors avait un département 'Art and Color' avec à sa tête l'un des plus talentueux dessinateurs automobiles, Harley J. Earl. Ingénieur de formation, il fut engagé en 1926 pour tirer le meilleur parti des nouvelles peintures synthétiques développées par DuPont. Sa LaSalle connut un tel succès en 1929 qu'il se vit confier la dernière et la plus grande des Cadillac. Earl fit des merveilles avec la V16 et elle devint l'un des plus extraordinaires classiques de tous les temps. Même le compartiment moteur était hautement stylisé: il avait été conçu pour n'avoir presque aucun élément extérieur, jusqu'au faisceau électrique qui était dissimulé, et l'ensemble était d'une grande élégance avec un bloc en aluminium poli.
  • Histoire spécifique de la voiture
    Le torpédo V16 de Monsieur Lüscher est sans conteste l'une des pièces majeures de sa collection. Il n'existe probablement pas plus de 18 'torpédos sport phaeton' d'origine et, compte tenu de leur nombre réduit, de leur technique impressionnante et de leur carrosserie élancée, ils figurent parmi les modèles les plus recherchés. D'après sa fiche d'assemblage, ce torpédo fut vendu le 22 juillet 1930 à New York City. On nous dit qu'il figura dans la revue Motor Trend en 1958, mais nous n'avons pas pu en consulter un exemplaire. A cette époque, le propriétaire était Russell Strauch de Toledo dans l'Ohio et, dans les années 60, elle était aux mains de Clarence Stalts. Aux alentours de 1977, Richard G. Gold du Minnesota acquit l'automobile et il est probable qu'elle fut alors l'objet d'une restauration méticuleuse. En 1978, elle remporta un premier prix national décerné par l'Antique Automobile Club of America. L'année suivante, elle devint un vainqueur senior (no. 0873), avec un score parfait de 100 points, au concours du Classic Car Club of America à Boca Raton en Floride et fut le sujet d'un article dans l'édition du mois de mars 1980 du journal du club, The Classic Car. Richard Gold devint par la suite président du Classic Car Club of America (1988-1989). A la fin des années 80, la Cadillac fut vendue (avec le roadster V16 lot 27 de ce catalogue) à un autre collectionneur de renom, Fred Weber du Missouri, et lors de sa dernière participation à un concours, à la réunion annuelle du Classic Car Club of America à Palm Beach Gardens en Floride en janvier 1990, elle gagna encore sa catégorie senior avec un score de 99 points. Plus tard cette même année, les deux V16 furent à nouveau vendues en tant que paire et rejoignirent la collection Lüscher.
  • Etat
    Comme décrit ci-dessus, le torpédo offert remporta par le passé plusieurs concours et, compte tenu de l'ancienneté de sa restauration, il est toujours dans un état remarquable. Tout juste peut-on observer de très petites imperfections dans la peinture du haut des portes et sur les chromes du système Autovac dans le compartiment moteur. Avec un minimum d'attention portée à ces points, il sera à nouveau un candidat sérieux aux plus hautes récompenses dans les concours.
  • Les enchères de la vente du 12 février 2002 sont montées à 43 354 euros tous frais compris pour cette voiture

 

PHOTOS de la CADILLAC 452 V16 SPORT PHAETON FLEETWOOD 1930

      

C A D I L L A C (cliquez sur votre choix)
<
1945
1946
1955
1956
1959
1960
1969
1970
1980
>
1980

ou


des sites de
http://www.mainguet.com