page créée le 30 août 2001 et mise à jour le 20 septembre 2009
Monographie des marques américaines disparues
et sans exemple dans le trombinoscar
(non exhaustif)

A
ABBOTT (1909/1918)
  • 1909 : création de la firme à Detroit puis quelques années plus tard à Cleveland
    les véhicules sont équipés de moteurs Continental pour les 4 et 6 cylindres et de moteurs Herschell-Spillman pour les 8 cylindres
  • 1912 : démarreur électrique
    slogan "built for permanence" assorti d'une garantie illimitée
  • 1917 : 20 unités produites par jour
  • 1918 : faillite de la société
ACADIAN (1961/1971)
  • 1961 : filiale de la G.M. installée au Canada, à Oshawa.
    fabrication commercialisation de modèles Chevrolet sous la marque <<Acadian>>
    la <<ACADIAN CANSO>> est la réplique de la Chevy II
  • 1963 : sortie de la <<ACADIAN BEAUMONT>> qui est carrossé par Chevelle. Au choix moteur 6 cylindres ou V8 de 5400cc
    Montage des Chevrolet et des Pontiac pour le marché anglais
  • 1971 : sortie du dernier modèle et transfert des activités aux Etats Unis
AUTOCARS (1958/1966)
  • 1958 : la firme est fondée à Haïfa en Israel pour fabriquer des <<Studebaker Lark>> ensuite des <<Kaiser Henry S>> sous licence
  • 1966 : fusionne avec la <<Standard-Triumph-Motor Company>> apparrtenant à la BMC (Leyland aujourd'hui) pour cesser toute production en 1973. Les dates ci-dessus sont celles de la collaboration US
AUTOCOAST (1969/1970)
  • 1969 : firme fondée par Peter Bryant à Costa Mesa (Californie) pour fabriquer des Can-Am (voitures de course) avec l'aide du financement de l'entreprise "Titanium Metal Corp"
    sortie de la <<Autocoast Ti22>> à moteur Chevrolet de 6997cc
  • 1970 : les <<Autocoast MKI >> et <<Autocoast MKII>> n'emportent rien au championnat Can-Am. Le retrait des soutiens financiers s'ensuit 
B
 

BAILEY (1907/1915)

  • 1907 : création de la firme à Amesbury (Massachussetts). Fabrique des voitures électriques
  • 1913 : grand succès du runabout à deux places, à deux moteurs, à 4 vitesses avant et 2 arrière, à batterie "Edison" qui plombe le prix
  • 1915 : fin de production
BARTHOLOMEW COMPANY (1901/1903)
  • 1901 : entreprise fondée à Preoria (Illinois)
  • 1903 : change de nom pour "Glide"
    voir la suite à ce nom
BEACH (1958/196x)
  • 1958 : réalise une monoplace de course avec les éléments mécaniques de la <<VW Coccinelle>>. C'est la première firme à le faire; gros succès dont elle fut copiée et ne résista pas à la concurrence
  • 196x : faillite de la firme 
C

 

CHADWICK (1904/1913 + 1960)
  • 1904 : création de la firme à Philadelphie par Lee Chadwick, puis transfert à Pottstown.
    Construction de très robustes voitures à 4 cylindres
  • 1906 : sortie de la <<Chadwick type 15>> à 6 cylindres en trois blocs et à soupapes latérales d'une cylindrée de... 10 litres
    construction de la <<Chadwick Black Bess>>, engin de course runabout à deux places mu par un moteur de 11578cc à compresseur centrifuge développant 120cv permettant de dépasser le 160km/h
  • 1907 : sortie de la <<Chadwick type 16>>
  • 1910 : sortie de la <<Chadwick type 19>>
  • 1913 : les véhicules furent vendus très chers par rapport à la concurrence, d'où peu de vente et difficultés financières, l'usine ferme.
  • 1960 : à noter que ce nom réapparaît en 1960 et pour l'année, avec la raison sociale <<Chadwick Engineering Works>> toujours à Pottstown, comme fabriquant de la <<Chadwick 300 2dr Roadster>>: c'est plus une voiture de golf qu'aute chose, muni d'un moteur de cycle BMW monocylindre 4 temps de 18cid développant 13cv avec refroidissement par air
CHAPARRAL (1960/1970)
  • 1960 : Chaparral est un oiseau très présent dans l'état du Texas; sa particularité est de.... marcher très vite
    La première Chaparral est la <<Scarab Sport>> construite par les établissements <<Troutman & Barnes>> en Californie
  • 1961 : Six autres voitures <<Chaparral (1)>> assez semblables furent construites. Deux d'entre-elles furent pour Jim Hall, pilote texan qui décide de reprendre l'affaire
  • 1963 : construction d'autres voitures mais cette fois au Texas, près de Midland avec la collaboration officielle d'un autre pilote, James Sharp, et celle officieuse pour les moteurs de la General Motors.
    Première sortie de la <<Chaparral 2>>, à Riverside en octobre. Carrosserie en fibre de verre et moteur Oldsmobile puis Chevrolet
  • 1964 : première victoire de la <<Chaparral 2>> avec Jim Hall à Pensacola en avril. Puis montage d'une transmission automatique, assez rare en course pour l'époque
  • 1965 : victoire aux 12h de Sebring avec James Sharp en duo puis 16 autres victoires sur 20 participations
    construction de la <<Chaparral 2C>> avec un aileron arrière à trois positions
  • 1966 : construction de la <<Chaparral 2D>> avec un moteur de Chevrolet Corvette de 450cv et de 5300cc à culasse en aluminium: elle remporte les 1000km du Nürburgring
    construction de la <<Chaparral 2E>> toujours de 450cv mais de 620kg seulement
  • 1967 : construction de la <<Chaparral 2F>> pour le Championat du Monde des Constructeurs. Moteur V8 Chevrolet de 7 litres et 550cv ; premiers problèmes avecd la fameuse transmission automatique en plus de la suspension arrière. Elle a toutefois gagné les les 500 miles de Brands Hatch avec Phil Hill et Mike Spence
  • 1968 : la <<Chaparral 2G>> apparait avec des pneus plus larges et un système d'alimentation par injection. Souvent challenger, Jim Hall a eu un accident en fin de saison qui l'immobilisa toute la fin de l'année et détruisit la voiture
  • 1969 : construction de la <<Chaparral 2H>>, la moins réussie
  • 1970 : construction de la <<Chaparral 2J>>, très novatrice avec son moteur Chevrolet V8 de 7500cc et surtout son système d'aspiration d'air sous la coque par un autre moteur bicylindre de 750cc et 50cv qui collait la voiture au bitume. Dès juillet, la voiture s'est montrée très rapide mais peu fiable au point de ne rien emporter de la saison
    Le réglement de la F.I.A. ne lui permettant plus de faire courrir ses voitures comme il l'entendait, Jim Hall décise d'abandonner la construction automobile 
COLUMBUS (189?/190?)
  • <1900 : création de la société <<Columbus Buggy Co>> sans doute à Columbus (Ohio)
    construction de petites voitures à moteur électrique ou à essence à grandes roues en bois
  • >1900 : la société est reprise par <<Firestone-Columbus>>
CRANE-SIMPLEX (1917/192?)
  • voir "Simplex"
D
 

DAGMAR (1922/1926)

  • 1922 : firme fondée par le propriétaire de <<Crawford Automobile Co>>
    Fabrique de voitures de sports à ailes droites, fermés ou convertibles équipées d'un moteur Continental 6 cylindres
  • 1923 : les ailes s'arrondissent
  • 1925 : lancement d'un modèle, toujours à moteur Continental, mais de taille et de cylindrée inférieures
  • 1926 : arrêt des activités
E
 

ELCAR (1915/1931)

  • 1915 : l'entreprise est fondée à Elkhart (Indiana)
    Elle produit une voiture à moteur Lycoming 4 cylindres de 3 litres développant 20cv et qui sera souvent utilisée en taxi
  • 1918 : la gamme s'élargit avec une 6 cylindres à moteur Continental
  • 1925 : création d'un modèle prestigieux à moteur Lycoming mais en V8 de 4800cc développant 140cv: c'était la voiture la plus puissante de 1925
    La société teste les moteurs <<Powell Lever>> mais sans résultat
  • 1930 : production d'une voiture sur châssius Mercer avec le V8 Lycoming mais sans succès
  • 1931 : la crise économique fait fermer la société
ELMORE (190?/1912)
  • <1904 : création de la société à Clyde (Ohio)
    production d'un modèle 2 places à moteur 2 temps monocylindre développant 5cv. La transmission se fait par chaîne
  • 1904 : d'autres moteurs voient le jour. Bicylindre 2 temps de 24cv, 4 cylindres 2 temps et 35cv qui permettent d'équiper des voitures nettement plus grandes avec une transmission classique par arbre
  • 1907 : production d'un modèle 3 cylindres de 24cv
  • 1909 : la société est rachetée par William Crapo Durant et intégrée au groupe G.M.
  • 1912 : sortie d'une nouvelle 4 cylindres mais qui n'empêche pas la marque de disparaître
EMPIRE (1909/1919)
  • 1909 : fondation de l'entreprise à Indianapolis pour produire des modèles sur châssis de sa conception et motorisé soit par GBS soit par Teetor soit par Continental
    Le premier modèle est une voiture découverte à deux places avec un moteur GBS de 20cv et elle s'appelle la <<Empire, the little Aristocat>>
  • 1912 : lancement de nouveaux modèles plus gros à moteurs Teetor 4 cylindres et Continental à 6 cylindres
  • 1919 : fin de production
ENGER (1909/1916)
  • 1909 : entreprise fondée par Franck Enger à Cincinnati (Ohio)
    Il y construit des voitures simples, économiques et solides appelées "Buggy" car elles sont particulièrement hautes sur roue
  • 1911 : il réalise un autre modèle de 4 cylindres et 40cv d'une finition exemplaire
  • 1915 : il sort la <<Enger Twin Six>> avec un moteur V12 développant 55cv à 3000t/mn qui avait la particularité de pouvoir fonctionner en 6 cylindres à l'aide d'un simple bouton poussoir
  • 1916 : mort de Franck et fermeture de sa société
F
 

FALCON et FALCON-KNIGHT (19xx/19xx)

  • absorbé par Willys
FIRESTONE-COLUMBUS (190?/1915)
  • <1909 : la société <<Columbus Buggy Co>> de fin XIXe fut remplacée par celle-ci début XXe
    fabrication d'un modèle de voitures très haut sur roue et appelé "long leggeed beetle"
  • 1909 : fabrication d'une voiture de tourisme puis d'un roadster
    fabrication également de voitures électriques
  • 1914 : nouveaux modèles à carrosserie fermée avec des moteurs 4 ou 6 cylindres
  • 1915 : difficultés financières qui obligent la fermeture
FITCH (1950/1966)
  • 1950 : John Cooper Fitch fabrique une voiture de sport sur un châssis de Fiat 1100 avec un moteur V8 Ford de 2200cc en plusieurs exemplaires.
  • 1951 : avec ces voitures il fut champion national S.C.C.A.
  • 1952 : fut embauché par Mercedès pour la Pan American
  • 1966 : fabrique la <<Fitch Phoenix>> avec un moteur Chevrolet de 2,7 litres développant 170cv
FOX (1921/1923)
  • 1921 : fondation de l'entreprise à Philadelphie
    fabrique des limousine et des torpédos avec un moteur 6 cylindres dépassant 4 litres
  • 1923 : les Franklin similaires se vendaient mieux d'où arrêt des activités
FRONTENAC canada (193?/1923)
  • >1930 : la société "Dominion Motors Ltd" de Toronto (Canada) fabrique sous license des Frontenac à moteur Continental et qui se vendaient mieux aux Canada que les Durant originales aux Etats Unis
  • 1932 : l'entreprise Durant aux etats Unis ferme ses portes mais le montage des Frontenac au Canada continue
  • 1933 : difficultés financières et fermeture de la Dominion Motors Ltd à Toronto
FRONTENAC usa (1914/1922)
  • 1914 : entreprise "Frontenac Motor Company" créée par Louis Chevrolet après avoir été en désaccord avec la G.M., pour créer des voitures de course avec un moteur 4 cylindres au départ et 8 cylindres ensuite
  • 1920 : victoire aux 500 miles d'Indianapolis, idem en 1921
  • 1922 : Louis Chevrolet arrête ses activités pour se consacrer à l'amélioration des moteurs... Ford
G
 

GLIDE (1901/1920)

  • 1901 : entreprise fondée à Preoria (Illinois) sous le nom de "The Bartholomew Company"
  • 1903 : change de nom pour "Glide"
    le premier modèle s'appelle <<GLIDEMOBIL>> à moteur 8cv et qui sera produit jusqu'en 1907
  • 1904 : d'autres modèles voient le jour en roadster et en passenger avec des moteurs deux ou quatre puis six cylindres de fabrication "Ruthenberg" (ou Rutenber? à vérifier)
  • 1920 : les Glide ont été produite sans discontinuer mais en petite quantité et sans inovation. La production s'arrête cette année
  •  
GROUT (1899/1912)
  • 1899 : entreprise fondée à Orange (Massachussetts)
    création d'une petite voiturette style calèche à moteur 2 cylindres à vapeur développant 4cv
  • 1901 : nouveau modèle, la <<GROUT RUNABOUT>> à vapeur
  • 1904 : nouveau modèle en 4 cylindres à vapeur, construit en très peu d'exemplaires
  • 1912 : les difficultés financières obligent à fermer l'entreprise
H
 

HAMLIN-HOLMES (1919/1930)

  • 1919 : entreprise fondée à Chicago (Illinois)
    prototype d'une traction avant à moteur Lycoming 4 cylindres en sedan
  • 1926 : création d'une voiture de compétition pour les 500 miles d'Indianapolis
  • 1929 : la dénomination de la firme devient "Hamlin" tout court
  • 1930 : dernier prototype construit, la <<HAMLIN FRONT DRIVE>>
HATFIELD (1917/1925)
  • 1917 : l'entreprise "Cortland Car and Carriage" à Sydney (Etat de New-York) produit des Hatfield en très peu d'exemplaires
    Il y a deux moteurs possibles:
    • GBS à 4 cylindres
    • Herschell-Spillmann à 6 cylindres
  • 1925 : arrêt des activités
    Il faudra retenir que les premières commerciales produites, étaient des Hatfield
  •  
HIBBARD & DARRIN (1928/1931)
  • 1923 : entreprise de carrosserie créée à Paris par deux américains, Thmas L. Hibbard et Howard "Dutch" Darrin
  • 1928 : travaillent sur quelques châssis américains mais surtout ils carrossent les voitures personnelles des frères Fischer (portant eux-mêmes carrossiers) sur base Cadillac. Un des frères est également PdG de cette firme
  • 1931 : carrossent un coupé DUESENBERG pour Alphonse XIII, roi d'Espagne
    Darrin retourne aux Etats Unis travailler pour la G.M.
    Hibbard s'associe avec Fernandez pour créer la "Fernandez & Hibbard"
J
 

JACKSON (1903/1923)

  • 1903 : entreprise fondée à Jackson (Michigan)
    Production de quelques <<JAXON>> à moteur 3 cylindres à vapeur
  • 1904 : passe aux moteurs à explosion avec une monocylindre et une bicylindre
  • 1906 : modèle à 4 cylindres développant 30cv
  • 1914 : production d'un gros modèle à moteur Nothway 6 cylindres sans grand succès
  • 1916 : nouvelle tentative avec un moteur Ferro à 8 cylindres et une calandre de type Rolls Royce de l'époque
  • 1920 : fusionne avec "National" et avec "Dixie Flyer" et créent la "Associated Motors"
    production de la petite berline <<NATIONAL SIX>>
  • 1923 : Jackson disparait
K
 

KLINE KAR (1910/1923)

  • 1910 : entreprise fondée sous l'acronyme B.C.K. par Bailey, Carrell et Kline à York
    le nom se transformera rapidement en "Kline Motor Car"
    Production d'une 6 cylindres assez classique et produite pendant 4 ans en peu d'exemplaires.
    En cours de période, la société passa de son propre moteur à un moteur Kirkham
  • 1918 : le seul modèle produit est équipé d'un moteur Continental 6 cylindres
  • 1923 : fermeture de l'entreprise
KROTZ (1903/1904)
  • <1903 : Alvaro S Krotz à Springfield (Ohio) après avoir créée la "Krotz Manufacturing Company" fabrique diverses machines et petits chariots
  • 1903 : en mars Krotz construit deux voiturettes électriques et en juin il est prêt pour la commercialisation mais sans résultat
  • 1904 : il en fabrique jusqu'à cette année où il part à Chicago se rapprocher du distributeur par catalogue Sears qui n'est pas convaincu par le tout électrique. Il retourne en Ohio à Defiance cette fois, pour étudier une électrique/essence et il crée la "Krotz-Defiance Auto Buggy Company" pour créer ce véhicule hybride qu'il réussit à vendre en petites quantités jusqu'en 1911. Entre-temps il réussit à intégrer la Sears avec quelques autres et un budget pour créer un véhicule vendable par correspondance, la <<Sears Buggy>>
M
 

MERRY'OL (1958/1962)

  • 1958 : voiturettes construites en petites quantités par la "American Air Product Company"
    reproduction de la <<1901 OLDSMOBILE CURVED DASH>> en bois et acier avec le moteur monocylindre Clinton 2 temps refroidi par air de 4cv de puissance
  • 1962 : cessation des activités
MOBILE (1900/1903)
  • 1900 : Walker et Barber rachètent l'entreprise d'automobiles à vapeur des frères Stalnley badgées. Ils créent la "Mobile Company of America" pour produire des Mobile à vapeur; d'abord ils en contienuent la production pour 100 unités. Puis viennent les <<model 22 Wagonette>> pour $2200 et <<model 16 Light delivery>> pour $1350
  • 1901 : suivent les models 42, 36, 40
  • 1902 : le <<model 46 - 3 Ton Truck>> reçoit un bicylindre à vapeur avec entrainement par chaînes
  • 1903 : après avoir construit 600 Mobile, la marque est sacrifiée au profit de Locomobile qui en a vendu 5000 dans le même temps. Les ateliers Mobile sont vendus à Maxwell en fin d'année
  • pour la suite voir LOCOMOBILE
MOSH (1967/19??)
  • 1967 : construction d'un véhicule très cher à moteur V8 de 4982cc développant 193cv ou à moteur de 8990cc développant 250cv. Le véhicule avait la particularité d'avoir une seule porte placée à l'arrière et à sièges tournants. Le véhicule était climatisé et chauffé
    La production était de l'ordre de 3 à 4 par an
  • 1972 : fabrique des cabriolets
  • >1975 : date de cession d'activité inconnue
P
 

PALMER-SINGER (1907/1914)

  • 1907 : entreprise fondée à New-York. Elle représentait la marque "Matheson" et produisait elle-même des copies de cette marque
  • 1908 : construit une grosse 6 cylindres de 10 litres, originale cette fois. Construction également de la <<PALMER-SINGER BRIGHTON>> en phaeton qui fut le modèle le plus vendu à $2450
  • 1914 : la mévente s'installe néamoins, dûe aux prix trop élevés. La firme ferme
PIGGINS (1908/1916)
  • 1883 : Charles R Piggins avec son frère Frederick H, fabrique une voiture à vapeur
  • 1897 : les mêmes fabriquent une voiture électrique
  • 1902 : les me^mes fabriquent une voiture à moteur à essence. Ils concluent de ces expériences que le moteur à essence est le plus efficace et en construisent en 2, 4 et 6 cylindres et même des moteurs marins
  • 1908 : la "Piggins Brothers" est créée à Racine (Wisconsin) pour créer des voitures. Ils commercialisent une 6 cylindres de 50cv la plus chère jamais construite en Touring 7 places à $4700 et une autre 6 cylindres de 36cv en Touring 5 places à $3500. Les adjectifs fusent : Perfection, High Class, Luxurious Beauty, Splendid efficiency....
  • 1909 : elle s'associe avec la "Racine Manufacturing Company"
  • 1910 : ils construisent encore quelques voitures
  • 1912 : ils passent à autre chose: "Piggins Motor Truck Company", vous l'avez compris les camions succèdent aux voitures
  • 1916 : fin d'activité
  • pour aller plus loin = http://www.piggin.org/PigginsCar.htm
S
SIMPLEX (1907/192?)
  • 1907 : entreprise crée par Herman Broesel qui avait racheté la firme "Smith & Marbley". Celle ci avait dans ses cartons, le projet de construire une grosse voiture, la <<Smith & Marbley Simplex>>, projet qui la mit en faillite avant la production
    Il sort la <<Simplex 50HP>> à moteur 4 cylindres de 10 litres à transmission par chaîne. Plusieurs carrosseries étaient disponibles mais le prix était toujours très élevé.
  • 1910 : sortie du modèle <<Simplex 75HP>> sur le même principe
    puis de la <<Simplex 36HP>> à transmission par arbre cette fois
  • 1915 : la <<Simplex 75HP>> quitte son radiateur plat pour un autre en V (comme les Mercedes)
  • 1914 : dernier nouveau modèle, la <<Simplex 46HP>> en 6 cylindres développant plus de 100cv, et qui ne rencontre finalement que très peu de succès
  • 1915 : Henri Crane reprend l'entreprise
  • 1917 : il baptise les voitures <<Crane-Simplex>>
  • 192? : au moment de l'arrêt de production, il ne restait que la <<Crane -Simplex 46HP>>
U
W
 

UNION (1916)

  • 1916 : sortie d'une <<Union Four>> avec un moteur développant 24cv (ou 36cv selon les sources), en touring et roadster au prix intéressant de $895 qui malgré tout n'a pas attiré les acheteurs. En raccourci, c'était une Auburn assemblée chez Zimmerman et badgée Union et vendue un peu moins chère selon une source ou une Auburn 6-36 motorisée par un 4cylindres de 24 cv et badgée Union selon une autre source. Quoiqu'il en soit, l'expérience ne dura que cette année 1916
WATERHOUSE (1928/19xx)
  • 1928 : entreprise de carrosserie à Webster (Massachussetts). Tavaille essentiellement pour "Du Pont"
  • 1929 : présentation de la carrosserie d'un convertible "Packard" qui précédera le fameux <<Packard Victoria>> coupé deux portes de 104cm chacune avec une seule glace et à capote sans compas extérieur. Au total, Waterhouse a carrossé une centaine de voitures pour Packard en deux ans.
    Il a aussi carrossé des Chrysler Imperial, Lincoln 427 (pour $5900), Pierce Arrow, 3 <<Du Pont Town Car>> et <<Du Pont Speedster>>, <<Stutz DV32>>, 2 <<Marmon Torpedo V16>>
  • manque de doc pour aller plus loin.....
WELCH (1901/1911)
  • 1901 : fondé à Chelsea (Michigan) sous la dénomination "Chelsea Manufacturing Company"
  • 1903 : sortie de la <<Welch Tourist>> à moteur 2 cylindres très moderne pour l'époque
  • 1904 : l'entreprise déménage à Pontiac
    création d'un modèle à moteur 4 cylindres
    puis d'un 6 cylindres de 75cv et de grand gabarit
  • 1909 : changement de dénomination pour "Welch-Detroit"
    retour à la construction de dimensions standards et économiques avec un moteur 4 cylindres
  • 1911 : liquidation de l'entreprise