cree le 15 avril 2016 et derniere mise a jour le 23 avril 2016

15 MARMON
(1902 / 1933)

cliquez que chacune des petites photos couleur pour en voir les fiches avec d'autres photos

Histoire chronologique de la marque
avant Indianapolis (1911)
  • 1890s : les frères Marmon travaillent dans le cadre de la société familiale "Nordyke & Marmon Company of Indianapolis"
  • 1902 : une voiture motorisée est créée à Indianapolis par Howard C Marmon et son frère Walter: De plus , ils produisent des moteurs V2 refroidis par air
  • 1903 : une seconde voiture sort des ateliers, sans doute motorisée par un V4 refroidi par air particulièrement fiable
  • 1904 : sept voitures pour cette troisième année, la production est lancée
  • 1907 : place à un 8 cylindres développant 60cv
  • 1908 : 250 voitures produitent dans l'année
  • 1909 : naissance du "model 32" en 4 cylindres développant autour de 80hp
  • 1910 : déjà quelques succès en course comme l'atteste la réclame ci-contre
 

1911 : Indianapolis
  • 1911 : La première course Indianapolis 500 a eu lieu en 1911.
    Le circuit est neuf et fait de 3.200.000 briques au sol avec un mur sur le pourtour extérieur. C'est un anneau comportant quatre virages à gauche développant au total 4km.
    Pour être qualifié en 1911, il fallait parcourir 400m à plus de 120 km/h. 40 pilotes l'ont fait
  • 1911 Marmon Wasp Racer
    Marmon model 32
    inspiration 1911 Wasp

    1911 Marmon Wasp Racer
    Replica
  • Ray Harroun a conduit ce 6cyl Marmon (441,7cid) à la victoire du tout premier Indy 500 en 1911 à la vitesse de 74,59mph
    Il l'a conçu, construite et conduite sans assistance et c'était le seul pilote à faire tout cela
    Il a été le premier a utiliser le retroviseur après l'avoir inventé
    Anecdote, le pilote en retraite était Harroun Ray qui a repris du service juste à cette occasion. Pour surveiller la course derrière et en l'absence d'un "navigateur" appelé "mécanicien", deux mirroirs ont dû être montés en catastrophe pour la première fois sur automobile: Le retard pris au départ fut rattrapé, la moyenne a été de 119km/h et la récompense $14000
  • Marmon remporte donc cette édition des 500 Miles d'Indianapolis, la voiture qui était surnommée la <<Marmon Yellow Wasp>>, était en réalité une monoplace alors que toutes les autres étaient des biplaces.

l'après Indianapolis
  • 1914 : sortie du nouveau "model 48" avec un moteur qui sera le plus gros produit par la marque, plus de 9 litres de cylindrée en 6 cylindres, il est refroidi par eau et la carrosserie est en alumunium, Marmon est le premier constructeur à utiliser l'aluminium en carrosserie automobile
  • 1916 : le <<model 34A>> a un moteur 5,7 litres, toujours une carrosserie aluminium, des roues indépendantes à l'avant et des double ressorts transversaux à l'arrière. Un exemplaire de ce model 34 bat le record du "côte à côte"
  • 1920 : le <<model 34B>> apparait en "Speedster" 2places, en "Sedan" fermé de 4 ou 7 places, en "Victoria Coupe" 4 places et en "Limousine" à faire terminer. La Marmon est la "Pace Car Indianapolis" pour cette année et boucle son tour préliminaire à près de 130 km/h
  • 1923 : ce modèle est équipé en 1923 de freins à l'avant

1922 MARMON 34 Speedster

1923 MARMON 34 Coupe
1923 MARMON 34 Roadster
1924 MARMON 34C
1924 MARMON 34C
  • 1924 : le <<Marmon model 34C>> apparait et est vendu $3165 (alors que la <<Ford T >> de base était à $290 à vérifier); les carrosseries sont le "phaeton" 4 ou 7 places et le "speedster" 4 places
  • 1925 : en début de cette décennie il se construit 2500 véhicules par an
  • 1927 : sortie officielle de la "Little Marmon" en 8 cylindres et sept choix de carrosseries: voir ci-contre
  • 1928 : fin du model 34 qui a gardé le même moteur depuis 1916 (6 cylindres de 340ci/5700cc); il est remplacé par un autre avec un 8 cylindres de la "Little Marmon" qui s'est très bien vendue,
  • 1929 : le modèle <<Marmon Roosevelt>> débutant sous les $1000 se vendra à plus de 20000 exemplaires et grace à lui, ce sera la meilleure année de production avec 29216 unités

l'arrivée du "Sixteen" V-16
  • 1930 : la <<Marmon V16>> de 8 litres développe 200cv. Existe en "Lmousine" bien-sûr mais aussi "Coach", "Coupe", "Convertible".... mais elle ne se vend que très peu. L'entreprise obtient le prix SAE récompensant la meilleure réalisation technique de l'année
  • 1931 : commercialisation des V-16 pour s'arrêter en fin de l'année suivante
  • 1933 : l'usine d'Indianapolis ferme ses portes

1931 MARMON (?)
1931 MARMON 16 Coupe
1931 MARMON Touring
1931 MARMON 16 Limo
1932 MARMON 16 Sedan
1932 MARMON 16 Sedan Conv
1932 MARMON 16 Coupe

la production
1902
1
1903
1
1904
7
1905
25
1906
50
1907
100
1908
250
1909
425
1910
476
1911
534
1912
486
1913
599
1914
378
1915
551
1916
1753
1917
4494
1918
2571
1919
3856
1920
3981
1921
3670
1922
3887
1923
3866
1924
4000
1925
4363
1926
3253
1927
10 489
1928
16 551
1929
29 216
1930
10 115
1931
3812
1932
1365
1933
86

et après ?
MARMON est à considérer au niveau des meilleurs de l'époque: Duesemberg, Packard, Lincoln, Cadillac
mais lui arrête sa production dès 1933

Ensuite la Marmon Motor Company se transforme en Marmon-Herrington et se spécialise dans les 4x4
Il aura même une activité à usage militaire en France
en collaboration avec Simca

Marmon en FRANCE
  • Quelques notes de 2001 : la première Marmon que j'ai vue était exposée dans un musée du Tennessee (spécial Ford 1913 à 1940), j'en ai appris beaucoup en discutant avec son propriétaire-restaurateur. Ces années étaient mon plaisir bien qu'encore mineur dans les sixtees; a ligne et la qualité de ce modèle m'ont bigrement intéressé alors qu'aujourd'hui je suis résolument US années 50 à 70
    Et en rentrant en France que vois-je dans mon hebdomadaire, le LVA (La Vie de l'Auto) n° 985 du 10 mai 2001? Tout une page consacrée aux "Marmon en France" avec concession et garage itou. Le numéro suivant consacre une demi-page aux publicités Marmon.
    De plus j'apprends par LVA toujours, que RETROVISEUR a essayé une Marmon V16 dans son mensuel d'avril 2001
  • En 2016, AmériSud édite deux pages dans sa revue "Le Lien" n°21
    Elles sont spécialement dédiées au modèle Sixteen (voir ci-contre)
    Toutes
    les revues sont consultables trois mois après la sortie donc ici été 2016

ou


des sites de http://www.mainguet.com