page creee le 5 juin 2001 et derniere mise a jour le 9 janvier 2013

C1
1953
1962
C2
1963
1967
C3
1968
1982
C4 : Les Corvette

de 1984 à 1996
(cliquez sur la photo pour aller à la fiche)

C5
1997
2004
C6
2005
201?

mise à jour en janvier 2013
prochaine mise à jour en 2014/2015
aujourd'hui 61 C4
et 265 Corvette au total
 

LE RETOUR AU SOMMET

Après 15 années de bons et loyaux services, la Corvette avait besoin d'une sérieuse remise à niveau. Chevrolet voulait que sa sportive fasse date dans les esprits, et espérait bien pouvoir à nouveau battre les européens et leurs GT renommées sur leur propre terrain. La voiture avait entamé une orientation haut de gamme au début des années 80, et telle devait être la poursuite du programme. Lors de sa présentation au printemps 83, la nouvelle venue fit l'effet d'une bombe: son modernisme était impressionnant, sa ligne fabuleuse comblait les nostalgiques des premières versions (même si certains regrettaient les proportions extravagantes des années 70), et son potentiel était purement et simplement exceptionnel. La légendaire sportive américaine était de retour.

 

1983

pas de production officielle

Même si la production officielle egale zéro pour l'année charnière 1983, le "National Corvette Museum" a eu l'idée (bonne ou mauvaise, je vous laisse qualifier) d'en trouver une pour l'exposer.
Ci-contre : "la" Corvette 1983

 

1984

Moteur V8 5.7 L 205 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, or métal, bleu foncé métal, vert foncé métal argent métal, gris métal, bronze métal
Production: 51.547 ex.
0 à 100 km/ h: 7 s

L'apparition de cette 4ème génération marque un réel tournant dans la conception de la Corvette. Les versions 84 n'empruntent pas la moindre pièce à leurs devancières, à l'exception du groupe motopropulseur. Le châssis adopte la conception mono poutre, les éléments de la voiture s'offrent les meilleurs matériaux, telle la fibre composite, l'aluminium pour les suspensions, ou encore le magnésium pour les couvre culasses et la boite à air.


Coupe ZORA

A l'intérieur, l'ambiance est fabuleuse grâce à des baquets très réussis, et à un tableau de bord électronique hérité des meilleures productions de science fiction. Mais le plus impressionnant reste le comportement routier, auquel rien ne résiste, pas même une Ferrari ou Porsche de l'époque. Seul le moteur hérité du modèle 82 semble bien déplacé dans cet écrin de technologie, malgré des performances tout à fait convenables.

Sport Coupe L83
Sport Coupe
Sport Coupe
Sport Coupe

 

1985

Moteur V8 5.7 L 230 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, or métal,,bleu foncé métal, vert foncé métal, argent métal, gris métal, bronze métal
Production: 39.729 ex.
0 à 100 km/ h: 6 s


Sport Coupe L98

Comme souvent après une refonte totale, la deuxième année sert à corriger les défauts de jeunesse. Particulièrement bien née, il n'y eu cette année là que de petites retouches, à l'exception de la mécanique, qui vit enfin arriver un moteur digne du reste de l'auto. Le V8 est doté d'une injection multipoint qui améliore nettement le rendement et l'agrément. La qualité d'assemblage est également l'objet de quelques soins attentifs, car au tarif élevé auquel est affiché la voiture, les à peu près ne sont plus tolérables.

Les performances sont à nouveau au rendez vous, et la voiture, qui avait fait un tabac en 84 grâce à ses nouveaux aspects, voit sa production décroître, faute aux tarifs élitistes.

 

1986

Moteur V8 5.7 L 230 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, bleu métal, or métal, vert foncé métal, beige métal, gris métal, bordeaux métal
Production: 35.109 ex.
0 à 100 km/ h: 6.5 s

Signe de la prospérité retrouvée, 1986 voit la réintroduction du cabriolet. Une véritable réussite à la ligne pure et racée à souhait. Pour rester à la pointe, l'esthétique n'ayant besoin d'aucune retouche, les ingénieurs se concentrent sur la technique. Les tarifs élevés donnent l'avantage de pouvoir installer les dernières technologies sans contrainte, et la voiture est ainsi dotée de l'A.B.S. en série. La Corvette est plus désirable que jamais, mais ses chiffres de production stagnent.

Ci-contre : Indy Concept Car

Sport Coupe
Goodwrench GTP
Concept Car
Indy ZR1

 

1987

Moteur V8 5.7 L 240 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, or métal, beige métal, rouge métal, argent métal, gris métal, marron métal
Production: 30.632 ex.
0 à 100 km/ h: 6.3 s

Tout est peaufiné, affiné et mieux assemblé. La mécanique se voit optimisée afin de progresser quelque peu. Les tarifs continuent de flamber et la production de baisser, mais la voiture reste plus appréciée que jamais. Elle fait maintenant partie du cercle fermé des grand Tourisme haut de gamme, et Chevrolet est très satisfait de sa sportive.

Callaway Twin Turbo
Convertible
Convertible
kittée Greenwood

En cours d'année, Reeves Callaway est chargé de développer une option performance pour la Corvette. Ainsi naquit la Twin Turbo, qui, pour presque le double du tarif de base, propose près de 345 chevaux, et des performances d'un autre monde pour une voiture de série de l'époque. Seuls quelques exemplaires seront produits.

 

1988

Moteur V8 5.7 L 245 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 7 rapports (4 + 3 surmultipliées) ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, noir, noir métal, bleu métal, argent métal, gris métal, anthracite métal bordeaux métal
Production: 22.789 ex.
0 à 100 km/ h: 6.2 s

 Profitant de son avance technologique, et peut être aussi s'endormant quelque peu sur ses lauriers, Chevrolet n'apporte encore une fois que de légères modifications en 88. Un moteur à peine plus puissant, des suspensions retravaillées, une option roues de 17 pouces et un nouveau design des jantes standard.

Seule une version spéciale célébrant le 35ème anniversaire, intégralement blanche, vient égayer la gamme. La production, quand à elle, continue de chuter dramatiquement.

35e Anniversary Coupe
Callaway Coupe
Convertble L98
Sport Coupe Z51
35e Anniversary
Callaway Sledgehammer

 

1989

Moteur V8 5.7 L 245 ou 375 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, bleu foncé métal, rouge métal
Production: 26.412 ex.
0 à 100 km/ h: 5.3 s (V8 375 ch)


Convertible kité

Conscient de la désaffection de la clientèle pour sa voiture, Chevrolet fait l'effort de quelques améliorations bienvenues et intéressantes pour cette année. Le moteur progresse encore légèrement, mais il est surtout maintenant disponible avec une excellente boite manuelle 6 rapports. La suspension peut être équipée du contrôle électronique de l'amortissement, et les roues de 17 pouces sont montées en série, améliorant autant le look de la voiture que sa tenue de route.

Sport Coupe ZR1
Sport Coupe Z52
Roadster ZR2
Convertible

Mais ce qui révolutionne surtout la gamme, c'est l'apparition de la formidable ZR1. Avec sa carrosserie large, ses technologies empruntées à la compétition, et son fabuleux V8 tout aluminium et céramique, à 32 soupapes / 4 arbres à cames en tête, développé par Lotus et délivrant 375 chevaux, elle fait renaître la légende. Elle ne sera disponible que pour 1990.

 

1990

Moteur V8 5.7 L 245 ou 375 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, bleu foncé métal, rouge métal
Production: 23.646 ex.
0 à 100 km/ h: 5.4 s (V8 375 ch)

Ci-contre : Sport Coupe ZR1

Dernière année avant le restyling, la Corvette change peu. Seul l'intérieur est bouleversé par le montage d'un ensemble totalement redessiné, emprunté à la ZR1. La ZR1, justement, est maintenant disponible, mais atteint un tarif astronomique que seuls 3.049 acheteurs furent prêts à digérer.
Le moteur de base, lui, touche le chiffre symbolique des 250 chevaux, autorisant à la voiture d'excellentes performances. L'Air Bag est
introduit en série.

Ci-contre : Convertible + Hardtop

Right hand Drive
prototype ZR1 SS
ZR1 V12 Conan
Convertible + Hardtop
Coupe ZR-1

 

CERV = Corporate Engineering Research Vehicle, Après la CERV I de 1959 et d'allure monoplace, puis la SERV II de 1964 et d'allure de barquette, voilà la SERV III construite chez Lotus en 1990,C'est un prototype servant de laboratoire puisque conforme au code de la route. Elle est propulsée par un LT5 transversal très modifié, gavé par deux turbos.

Ci-contre : Serv III

 

1991

Moteur V8 5.7 L 250 ou 375 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, jaune, bleu métal, turquoise métal, vert métal, noir métal argent métal
Production: 20.639 ex.
0 à 100 km/ h: 5.3 s (V8 375 ch)

 La Corvette 91 s'offre un lifting. Après plus de 7 ans sans le moindre changement, ces retouches sont les bienvenues. La partie AR reprend les formes de la ZR1, et l'avant s'arrondit pour un style plus moderne et moins anguleux. L'intérieur est intégralement repris de l'année précédente, tout comme les mécaniques. La ZR1 offre toujours des performances exceptionnelles et un prix exorbitant.

ZR1 Convertible
ZR1 Spyder
Sport Coupe T-top
Sport Coupe

 

1992

Moteur V8 5.7 L 300 ou 375 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, jaune, noir, bleu métal, vert métal vert foncé métal
Production: 20.479
0 à 100 km/ h: 5.3 s (V8 375 ch)


Ci-contre : Millionième Corvette (conservée au musée de Bowling Green

Après la carrosserie en 1991, c'est au tour de la mécanique d'être renouvelée pour 1992. Le vieux moteur laisse place à un tout nouveau bloc, qui s'il reste dérivé de son prédécesseur, offre une technologie et des chiffres bien plus en rapport avec son époque. Il était temps, car la Corvette commençait à accuser le coup face à ses concurrentes principalement japonaises. L'anti-patinage est livré en série, tout comme la suspension pilotée, et rend la Corvette à la fois utilisable et facile, pour une auto d'une telle puissance. La ZR1 ne subit pas de changements majeurs. Cette année là, la millionième Corvette sort des chaînes....

Ci-contre : Lister Convertible (2 exemplaires construits cette année)

Sport Coupe LT1
Sport Coupe
Sport Coupe LT1
Sport Coupe

 

1993

Moteur V8 5.7 L 300 ou 405 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, jaune, noir, rouge, bleu métal, bordeaux métal
Production: 21.590 ex.
0 à 100 km/ h: 4.8 s (V8 405 ch)

Ci-contre : Sport Coupe ZR1

 Les versions LT1 n'évoluent que sur des détails de finition et d'aménagements, au contraire de la ZR1, qui malgré ses prévisions de ventes très limitées, a droit à un remaniement mécanique lui permettant d'afficher la puissance nette la plus élevée jamais disponible sur une Corvette. Ses performances sont dignes des plus chères sportives italiennes, et sa réputation est mondiale. Pour fêter le 40ème anniversaire de la naissance de la voiture, une série spéciale bordeaux métal très réussie voit le jour.

Ci-contre : Convertible LT1

 

1994

Moteur V8 5.7 L 300 ou 405 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, or métal, bleu métal, rouge métal, gris métal, vert métal
0 à 100 km/ h: 4.8 s (V8 405 ch)

Encore une année ou le calme plat se fait sentir. Des points de détails sont modifiés, toujours en quête de perfectionnement, et les mécaniques, excellentes au demeurant, restent inchangées par rapport à 93. Seules de nouvelles jantes viennent rajeunir la ZR1, et un nouvel intérieur est adopté sur tous les modèles.

Callaway LeMans
Convertible
Sport Coupe

 

1995

Moteur V8 5.7 L 300 ou 405 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, jaune, violet métal bleu métal, rouge métal, gris métal, vert métal
Production: 20.742 ex.
0 à 100 km/ h: 4.8 s (V8 405 ch)

Pour 1995, près de 200 modifications intervinrent sur la Corvette, portant en vrac sur l'intérieur, les freins les amortisseurs etc. Mais ce n'était encore une fois que des retouches très légères, et rien de bien révolutionnaire n'était visible. Il faut dire que Chevrolet travaillait ardemment sur la nouvelle génération annoncée pour 1997. La surpuissante et rare ZR1 fit ses adieux cette année là, presque dans l''indifférence générale tellement les yeux étaient braqués sur la future C5.

Sport Coupe ZR1
Sport Coupe ZR1
Indy Pace Car

 

1996

Moteur V8 5.7 L 300 ou 330 chevaux,
suspension AV / AR indépendante,
boite manuelle 6 rapports ou automatique 4 rapports, freins à disques
Couleurs: blanc, rouge, noir, bleu métal, rouge métal, argent métal, vert métal
Production: 21.536 ex.
0 à 100 km/ h: 5.8 s (V8 330 ch)

Les versions de base sont strictement identiques aux modèles 95, et s'il n'y avait pas eu deux séries spéciales, visant à terminer cette génération en beauté, l'année 1996 n'aurait pas mérité la moindre ligne... Une version LT4 du moteur LT1 voit donc le jour pour propulser ces deux séries spéciales, et les autres modèles en option. L'une sur base de cabriolet recevait une livrée argent métal avec un intérieur assorti, et l'autre reprenait le nom et les couleurs de la Gran Sport de 1962, voiture de course produite à 5 exemplaires. Avec 330 chevaux, ce moteur préfigurant la nouvelle génération, donnait un peu de fraîcheur à l'auto.

Ci-contre : Convertible Grand Sport Z16 (+ moteur)

Convertible Z16 Grand Sport
Sport Coupe Z16 Grand Sport
Sport Coupe
Sport Coupe Replica Grand Sport

Les C4

dans les éphémérides

(cliquez)

POUR ALLER PLUS LOIN AVEC LES LIVRES
Ce sont des liens pris chez amazon France qui à priori les entretient.
Quand aucun prix ne suit le mot "neuf" c'est que le livre est vendu d'occasion par un particulier

 

LES LIVRES pour la C 4

LES LIVRES généralistes de la Corvette toutes périodes
(voir
en bas de la page C6 ou cliquez ici)

LES LIVRES QUE J'AI UTILISES
pour faire mes pages Corvette
The Black Book

livret acheté à Bowling Green sans ASIN

c'est la bible, tout y est mais les photos sont rares
Caractéristiques année par année, choix des moteurs, quantités vendues par modèles, options etc etc

Fin 2010 ils sont épuisés, il faut trouver d'occasion ou attendre une réédition

VOUS POUVEZ AIDER LE TROMINOSCAR EN IDENTIFIANT CES CORVETTE

(cliquez) MERCI D'AVANCE

 

TEXTE DE
François Bertrand (email)
passion corvette
CORVETTE

C1
1953
1962
C2
1963
1967
C3
1968
1982
C4
1984
1996
C5
1997
2004
C6
2005
201?

IMAGES DE
Alain-Claude Mainguet
trombinoscar