fiche créée le 12 fevrier 2007 et mise à jour le 12 fevrier 2007
 

marque

CADILLAC

modèle

SEVILLE

finitions

Sedan

année

1 9 8 0

quté/prix

39 344 exemplaires / $19662

carrosserie

berline 4 portes 5 places

moteur/boite

V8 5L7 Diesel (Oldsmobile)
ou V8 de 6L0 essence en option

EXPOSITION <<REAL'CROCHE>> DE REALMONT (Tarn) 2003
  • hôte : festival Real'Croche de Réalmont ( Tarn). Trois jours de musiques américaines après Mirande et avant Craponne, en général les 3e VSD de juillet le soir (email). Spectacles gratuits (eh oui...) et repas possibles sur place
  • voitures américaines :conjointement ACCF Midi-Pyrénées et ACCF Aquitaine aidés par l'American Feelin' 31 de Toulouse. A noter que les véhicules sont dorénavant identifiés pour le public
  • photos : webmestre du trombinoscar en juillet 2003

PRODUCTION 1980
  • la gamme : SEVILLE - DEVILLE - FLEETWOOD - ELDORADO
  • SEVILLE
    Diesel V8 V8 de 350ci/5L7 développant 105cv à 3200t/mn avec une compression de 22.5:1 construit par Oldsmobile
    option pour V8 essence de 6L0 développant 145cv à 3600t/mn avec une compression de 8.2:1 et injection électronique
    • 39 344 SEDAN 4 portes 5 places à $19662
  • DEVILLE
    V8 de 6L0 développant 150cv à 3800t/mn avec une compression de 8.2:1 et un carburateur quadruple corps
    option "d'Elegance" possible
    • 55 490 COUPE 2 portes 6 places à $12401
    • 49 188 SEDAN 4 portes 6 places à $12770
  • FLEETWOOD
    V8 de 6L0 développant 150cv à 3800t/mn avec une compression de 8.2:1 et un carburateur quadruple corps
    • BROUGHAM
    • LIMOUSINE
  • ELDORADO
    V8 de 6L0 développant 145cv à 3600t/mn avec une compression de 8.2:1 et injection électronique
    option Californie V8 de 5L7 développant 160cv à 4400t/mn et injection électronique

IDENTIFIE PAR LE SPOTTING DU TROMBINOSCAR
LES PROPOSITIONS RECUES pour la Cadillac SEVILLE de Réalmont

-2- LAURENT le 24/06/05 : ce serait une Seville 1980

-4- JEAN-MARIE le 19/11/05 : Seville "Elegante" de 1980

-6- CLAUDE M le 23/01/06 : SEVILLE 1980 peut ètre 81 ,modèles identiques,les changements étant sous le capot. Il ne s'agit absolument pas d'une "ELEGANTE", toujours livrée en deux tons accordés,enjoliveurs à rayons et sigles spécifiques.

-7- GILLES le 14/04/06 = modèle 1980/81, rien à rajouter

-8- PHILIPPE V le 05/06/06 = " Fastback" 1978 /1982 , avec moteur V8. Sur cette version "Fastback" de haut de gamme ,en fonction de la charge & du style de conduite du conducteur , un calculateur "déconnectait" 2 ou 4 cylindres par arrêt de l'alimentation en essence ( Electrovalve ) et de l'allumage , puis les remettait en service , le tout automatiquement . Je ne me souviens plus très bien , mais , il me semble que la distribution était aussi " décalée " lors de la coupure des cylindres, pour réduire au maximum l'ouverture des soupapes d'admission ?    Un indicateur digital au tableau de bord avertissait le conducteur du nombre de cylindres en service . Concept à priori séduisant , qui a été abandonné vers1984 , en raison d'une très mauvaise fiabilité en service du calculateur et de ses accessoires . Nombre de ces moteurs ont fini "bloqué" en 4 ou 6 cylindres , voire ont percé leurs pistons , grillé leurs soupapes , faute d'une gestion correcte du mélange air essence en régime "déconnecté" ( Chocs thermiques lors de la coupure )
INFOS COMPLEMENTAIRES (Source : Cadillac forums.com): en 1980 the 425 was replaced with the L61, which was the same basic engine de-bored to 3.80 in (96.5 mm) for a total displacement of 368.3 in? (6.0 L). The reduction in displacement was largely an effort to meet CAFE requirements for fuel economy. Fuel injection (which would be known to GM as throttle-body injection after 1985) was now standard except for Fleetwood Limousines and Commercial Chassis. Cadillac refers to the fuel injection system as digital fuel injection; this particular induction system was later adopted by other GM division except Oldsmobile V8s. Power output dropped to 145 hp (108.2 kW) @ 3600 rpm and torque to 270 ft·lbf (420.7 N-m) @ 2000 rpm. This engine was standard on all Cadillacs except the redesigned Seville, where it was optional.
For 1981 Cadillac introduced what became the most notorious engine in the company's history, the V8-6-4 (L62). The 368 had not provided a significant improvement in the company's CAFE numbers, so Cadillac and Eaton Corporation devised a cylinder deactivation system that would shut off fuel to two or four cylinders in light-load conditions like highway cruising, then reactivate them when the throttle was opened. A dashboard "MPG Sentinel" gauge could show the number of cylinders in operation, or instantaneous fuel consumption (in miles per gallon). The L62 produced 140 hp (104.4 kW) @ 3800 rpm and 265 ft·lbf (412.9 N-m) @ 1400 rpm. Cadillac hailed the L62 as a technological masterpiece, and made it standard equipment across almost the whole Cadillac line (the Seville retained its standard Oldsmobile-based 5.7 L diesel V8). While cylinder deactivation would make a comeback some 20 years later (with modernized technology), Cadillac's V8-6-4 proved to have insurmountable teething problems, both mechanically and electronically. The biggest issue was that the engine control computer was simply not fast enough or powerful enough to efficiently manage the number of cylinders in operation, so many of these engines had their variable-cylinder function disabled by dealers, leaving them with permanent eight-cylinder operation. The 368 was dropped for most Cadillac passenger cars after the 1981 model year, although the V8-6-4 remained the standard engine for Fleetwood Limousines and the carb 368 remained in the Commercial Chassis through 1984. "

-9- PRISCILLIA le 22/07/06 = modèle 1980 avec son arriere qui se dit trunkback

-10- STEPHANE le 10/12/06 : 1980 on dirait

PHOTOS DE LA CADILLAC SEVILLE SEDAN 1980

C A D I L L A C (cliquez sur votre choix)
<
1945
1946
1955
1956
1959
1960
1969
1970
1980
>
1980

ou


des sites de
http://www.mainguet.com