creee le 2 janvier 2010 et derniere mise a jour le 5 avril 2012

AHRENS-FOX

1911-1957 et 1961-1977

1911 : LA GENESE

1868 : la famille Ahrens de Cincinnati (Ohio) construit des chariots à bras et hippomobiles avec du matériel à incendie; pendant ce temps Charles H Fox est capitaine des pompiers dans la même ville

1911 : Fox et John P Ahrens créent la "Ahrens Fox Engine Company of Cincinnati" pour motoriser une partie de la production Ahrens. Ils deviennent ainsi le rival d'American LaFrance dont certains associés viennent les rejoindre; Commercialisation du <<model A>>, un chariot motorisé par un 6 cylindres Herschell-Spillman de 80cv et une pompe à eau à moteur bicylindre pouvant débiter jusqu'à près de 3000L/mn. Le premier exemplaire sera pour la ville de Rockford (Illinois)

1913 : la production de model A aura été d'une douzaine par an pendant trois ans, un certain succès

 

1914 : LA SIGNATURE AHRENS-FOX
la pompe cylindrique devant le moteur en porte à faux

1915 n°3 Firetruck
1927 J Piston Pumper
1930 Quad Fire Engine
1931 NS-444 Ladder

1914 : Charles H Fox met au point une nouvelle pompe centrifuge à moteur essence et placée en porte-à-faux avant du véhicule. Ils décident de produire un véhicule léger et rapide pour le capitaine des pompiers des grandes villes, le <<model E-C Battalion Roadster>> permet d'atteindre le 80km/h et d'arriver plus vite sur les lieux des feux; aucun succès, seulement six seront produits et vendus avec un moteur 6 cylindres de 44cv.

1915 : la pompe à eau devient sphérique et sera vite le moyen de reconnaissance de la marque jusqu'à sa fin; elle est entrainée par un moteur 4 ou 6 cylindres et débite jusqu'à 5000L/mn. Les nouveaux <<model L>> et <<model M>>seront les premiers à en être équipé. Ils recevront aussi le premier moteur-maison, un 6 cylindres pour disposer d'une plus grande puissance et qui sera monté en exclusivité pendant plus de douze ans

1919 : commercialisation du <<model J>> qui abandonne l'entrainement par chaînes aux roues arrières. L'abandon se fera sur toute la gamme dès l'année suivante

1921 : réactualisation du model L c'est le <<model R>> à conduite à gauche

1927 : le moteur-maison 6 cylindres est toujours monté en standard mais il est possible en option d'avoir ceux disponibles pour les assembleurs, à savoir Continental, Hercules et Waukesha

1925 JS-4 Piston Pumper
1928 M-S-2 Pumper
1931 N Fire Engine

1933 Firetruck
1935 : ABANDON DES MOTEURS MAISON ET PARFOIS DU CHASSIS

1935 : abandon définitif du moteur-maison

1936 : Ahrens-Fox s'associe à "LeBlond-Schacht Truck Company" également de Cincinnati (Ohio). Tous deux souffrent du contrecoup de la dépression. L'argent ne circule plus et les affaires vont mal au point de fabriquer des pompes plus petites et meilleur marché pour les installer sur des porteurs Ford, Republic, Dodge et Studebaker en plus des Ahrens-Fox mais plus chers

1937 : commercialisation de la <<Series HT>> qui sera un grand succès pour les quinze prochaines années; sa pompe débite 3800L/mn

1948 : dernière année pour les pompes rotatives, elles seront remplacées par des pompes centrifuges

1951 : Walter Walkenhorst rachète la firme en se dissociant de LeBlond-Sacht et revendra rapidement à la "C.D. Beck Company" qui fabrique principalement des autocars à Sidney (Ohio)

1935 ND Pumper
1936 Y-C Special
1948 VR Special Pumper

1952 : ABANDON DES POMPES SPHERIQUES

1952 : Beck considère le système des pompes trop vétuste mais l'histoire retiendra que si la pompe sphérique disparait cette année c'est que le dernier ouvrier capable de la fabriquer totalement à la main, a pris sa retraite. Les installations déménagent de Cincinnati à Sidney, chez Beck

 

1953/1957 MACK RACHETE AHRENS-FOX

1953 : Mack prend des parts d' Ahrens-Fox juste avant de s'intéresser à "Bernard (France) et à Broscway (USA)
1956 : un nouveau modèle à cabine avancée voit le jour et est disponible avec moteur Continental ou Waukesha
1957 : Mack rachète ce qui reste d'Ahrens-Fox après ces diverses acquisitions et s'approprie le dernier sous sa propre marque; il le construit encore à quelques exemplaires à Sidney avant de déménager les installations chez lui, à Allentown (Pennsylvanie) et d'abandonner la marque

Environ 900 AHRENS-FOX ont été construits dont seulement quelques uns (dans les années trente), sur des châssis d'une autre marque

 

1961 : SURSAUT D'UNE QUINZAINE D'ANNEES

1961 : Richard C Nepper rachète quelques machines pour poursuivre l'activité d'Ahrens-Fox. Il construit un camion environ tous les cinq ans; mais surtout il entretient les quelques 200 Ahrens-Fox de la région

1977 : cessation définitive d'activité

1977 : DISPARITION DE LA MARQUE

 

MA BIBLIOGRAPHIE POUR CETTE PAGE
  • Fire Engines (Motorbooks International - 1997 - ISBN 0-7603-0381-9)
  • Les Véhicules de Pompiers Américains (E-T-A-I - 1994 - ISBN 2-7268-8173-4)
  • et internet bien-sûr
 

autres livres dédiés au feu sur la page
http://www.trombinoscar.com/firetruck

 

AMERICAN LAFRANCE
MACK FIRETRUCK
AHRENS-FOX
AUTRES DEDIES AU FEU
cliquez sur votre choix de page
MARQUES GENERALISTES

O U