creee le 20 aout 2003
subdivisee le 28 mars 2008 et derniere mise a jour le 27 fevrier 2014

 

BRUSH (1907/1912) - BRISCOE (1914/1921)
OAKLAND (1907/1931)
P O N T I A C (1926/1959)

chaque photo couleur mème à une fiche de la voiture

P O N T I A C
(1960 et +)

(cliquez)

 

LES DEBUTS
  • 1893 : fondation de la "Pontiac Buggy Company" à Pontiac (Michigan) par Edward M. Murphy
  • <1900 : fabrication d'une série de voitures avec des éléments d'origines diverses
  • 1903 : puis il fabrique sous license en particulier avec un moteur d'origine Brush (concepteur du premier moteur Cadillac)
  • 1906 : Edward M Murphy fabricant de buggies et Alanson P Brush chef- désigner chez Cadillac décident de créer leur entreprise automobiles. Brush rachète à Cadillac le brevet d'un moteur bi-cylindre original et non exploité

BRUSH
  • 1907 : En même temps que la création en association de de la firme Oakland à Pontiac, Alanson P Brush crée à Detroit la "Brush Runabout Company". Il crée des cette année des véhicules monocylindre de 6cv et de 7cv bicylindre l'année suivante pour un prix d'environ $500
  • 1909 : un runabout Brush termine la course d'endurance Glidder après 2636 miles parcourus (4241km)
  • 1910 : l'entreprise Brush est absorbée par Franck et Benjamin Briscoe
  • 1911 : les dernières Brush model E 10cv sont construites et vendues de $450 à $850 selon la carrosserie. Les dernières soldées seront vendues en 1912 soldées à $350 pour faire rentrer de l'argent frais

1908 Brush A Runabout
1909 Brush D Fire Car

1909 Brush E Runabout

1910 Brush D Runabout

1910 Brush D 2pass
1910 Brush D 3pass ---->>
1910 Brush D Runabout
1910 Brush D Runabout
1910 Brush D Runabout
1911 Brush E Runabout

OAKLAND
  • 1893 : fondation de la "Pontiac Buggy Company" à Pontiac (Michigan) par Edward M. Murphy
  • <1900 : fabrication d'une série de voitures avec des éléments d'origines diverses
  • 1903 : puis il fabrique sous license en particulier avec un moteur d'origine Brush (concepteur du premier moteur Cadillac)
  • 1906 : Edward M Murphy fabricant de buggies et Alanson P Brush chef- désigner chez Cadillac décident de créer leur entreprise automobiles. Brush rachète à Cadillac le brevet d'un moteur bi-cylindre original et non exploité
  • 1907 : la "Oakland Motor Car Company" est fondée durant l'été à Pontiac en même temps que la Brush Company à Detroit. sortie de la <<OAKLAND model A>> à 4 cylindres développant 20cv, 491 exemplaires construits
  • 1908 : la première Oakland est dévoilée en janvier. Elle est finalement équipée d'un quatre cylindres développant 20cv et proposée en plusieurs carrosseries de $1300 à $2150
  • 1909 : en septembre mort tragique à 44 ans de Murphy après avoir signé des accords avec William C Durant pour entrer dans le giron de la G.M.1909. Sorties de la <<OAKLAND model 20>> à 2 cylindres et de la <<OAKLAND model 40>> à 4 cylindres, total des ventes 735 véhicules
  • 1910 : après avoir revendu son entreprise à Briscoe, Brush revient à Pontiac à temps plein. 1910 : ventes totale de l'année = 2124 véhicules surtout la <<OAKLAND model K TOURING>> vendue $1700
  • 1913 : sortie de la <<Oakland Greyhound>> en 6 cylindres et 60cv avec démarreur et éclairage électriques pour $2400 à $2500. Avec les deux autres modèles 4 cylindres de 35 et 42cv, c'est 9000 voitures qui seront fabriquées dans l'année
  • 1915 : 12000 voitures vendues et premier V8 de 5L5 avec la <<Oakland model 50>> . Sortie du premier modèle avec un prix inférieur à $1000 avec la <<OAKLAND model 38>> à 4 cylindres pour $795; sort également la <<OAKLAND 6-49>>, 6 cylindres à $1050
  • 1917 : la V8 sera abandonnée au profit d'une gamme toute en 6 cylindres suite au départ de WC Durant de la GM. Son successeur Alfred P Sloan augmente le rythme de production et fiabilise les voitures. sortie d'un modèle qui sera le seul au catalogue jusqu'en 1923, la <<OAKLAND model 38>> vendue à 35.000 unités rien que la première année
BRISCOE
  • 1910 : Benjamin Briscoe fonde à New-York la "United States Motor Company" .Son objectif est de fonder un empire tout comme William C Durant était en train de le faire avec la G.M.. Il rachète les:
    • "Brush Runabout Compagny" de Detroit (1907/1911)
    • "Columbia Motor Car Company" de Hartford au Connecticut(1897/1913)
    • "Stoddard-Dayton Motor car Company" de Dayton en Ohio (1904/1913)

    sa meilleure idée a été de s'associer avec Maxwell très en vogue à l'époque (3e constructeur US). Mais le ciment ne prend pas

  • 1913 : il construit des voitures sous son propre nom faisant disparaître toutes les autres marques.
    • Maxwell se retire de l'association, tourne fort , achète Chalmers et suite à des difficultés de reprise après-guerre, le revend à Walter Chrysler puis se vend lui-même toujours à Chrysler
  • 1914 : la production va être de 5000 à 8200 véhicules annuellement avec des 4 cylindres de 24 à 35cv
  • 1916 : expérience d'un V8 de 35cv qui ne sera pas reconduite
  • 1919 : année de record avec plus de 10000 véhicules construits
  • 1921 : il passe la main à Earl puis l'entreprise est cédée à "Oil of California" en cessant les activités automobiles
  • 1923 : la production dépasse les 35000
  • 1924 : sortie de la <<OAKLAND model 6-54>>, une 6 cylindres à <$1100; nouveau moteur 6 cylindres, freins sur les 4 roues, avance d'allumage automatique, voitures colorées, pris sous la barre des $1000, c'est l'année du changement pour Oakland et le slogan devient "True Blue Oakland Six". Pendant ce temps, la G.M. décide de positionner la marque entre Chevrolet et Buick
  • 1925 : le nouveau manager Alfred R Glancy décide de vendre une 6 cylindres au prix d'une quatre et sous le nom de Pontiac. L'idée fera également son chemin pour Marquette (Buick), Viking (Oldsmobile) et avec un peu plus de chance LaSalle (Cadillac)
  • 1926 : donc sortie de la <<OAKLAND PONTIAC>> à moteur 6 cylindres de 3 litres. Appelée <<Pontiac>> ou <<ALL AMERICA>> selon les sources; et la sous-marque va tuer la marque au point de la faire disparaître quelques années plus tard.
  • 1927 : nouvelle gamme avec les "Greater Oakland" et "All American Six" qui seront redessinées deux ans plus tard
  • 1928 : tous les regards et les efforts sont déjà tournés vers Pontiac cette voiture se vend à 210.000 exemplaires dans l'année
  • 1930 : sortie de la <<OAKLAND model 101>> en V8 mais le succès ne se fit pas, Oakland avec moins de 25000 vendus ne fait plus le poids face à Pontiac qui fait presque 8 fois mieux
  • 1931 : la grande dépression a été la raison invoquée pour faire dispaître la marque Oakland
  • 1932 : changement de dénomination pour "Pontiac Motor Company"

 

NAISSANCE DE PONTIAC
  • 1925 : le nouveau manager d'Oakland Alfred R Glancy décide de vendre une 6 cylindres au prix d'une quatre et sous le nom de Pontiac. L'idée était ancienne et remontait au début de la décennie avec son prédecessur Geaoge Hannum et le nom de "Relot". La mode pour chaque marque de la GM était de créer une sous-marque: Cadillac avec LaSalle, Oldsmobile avec Viking, Buick avec Marquette; mais Pontiac sous marque de Oakland est la seule à avoir surpasser sa maison mère
1926 Coach 6-27

ci-contre : 1927 model Six Coach

  • 1926 : au salon de l'automobile de New-York en janvier, Oakland déclare la naissance de la marque <<PONTIAC>> . Il la fête à l'hotel Commodore baptisé "Wigwam" pour l'occasion tandis que les salons de conférence deviennent les "Pow Wow" et le buffet "Heap Big Eats". Il est vrai qu'en plus du nom de la ville où on construit les voitures au Michigan, c'est aussi celui d'un grand chef indien
    La Pontiac Six sort en voiture fermée avec un 6 cylndres de 3L0 à $825 pour le sedan 2 portes; c'est un succès immédiat avec 133604 exemplaires dès cette première année. La publicité d'époque se trouve ci-contre

ci-contre : 1928 model Six Landau

1928 model Six Sedan
1931 Fine Six Coupe
1931 Fine Six Coupe
1932 Series 402 Convertible
1933 Eight Sedan 4dr
1933 Eight Sport Coupe
1933 Eight Sedan 2dr
1933 Eight Sedan 2dr
  • 1929 : après trois bonnes années consécutives, la carrosserie se modernise sans toucher à la motorisation; par contre Oakland la maison mère, se porte de plus en plus mal, malgré la sortie d'un modèle économique à moteur V8 de 4L1
  • 1931 : c'est la dernière année pour la marque Oakland
  • 1932 : Pontiac récupère ce moteur V8 Oakland et en fait son seul modèle de l'année qui sort juste avant la Ford V8. Mais le succès de cette dernière et la crise consécutive au crash boursier réduisent les ventes à 46594 unités
  • 1933 : nouveau modèle complémentaire 8 cylindres toujours mais en ligne de 3L8 ainsi qu'une nouvelle carrosserie
  • 1934 : la suspension avant devient à roues indépendantes
1935 Coupe 701-8
1935 Coupe 701
1936 Master Six Coupe
1939 Coupe Quality 115
  • 1935 : naissance du style Pontiac vu par Virgil Exner et qui distinguera la marque jusqu'en 1957, une (ou plusieurs) bande chromée qui part du capot moteur pour descendre ensuite sur la calandre: c'est le "Silver Streak". Les carrosseries deviennent tout acier et les moteurs sont le 6cyl/3L4 et le 8cyl/3L650 avec peu de différence de prix entre les deux. Les freins deviennent hydrauliques. Tout ceci aide Pontiac à devenir le 4e constructeur automobile américain mais il se fera battre par Oldsmobile l'année suivante
  • 1936 : un nouveau président est élu qui tiendra quinze ans, il s'agit de Henry Klinger
  • 1937 : sortie du modèle station wagon Woody

1939 Quality 115 Woody
1939 model 120 Convertible K
1940 Special Six Woody
1940 Pontiac DeLuxe Six
1940 Pontiac DeLuxe Sedan
1940 Pontiac DeLuxe Eight
1941 Streamliner Sedan-Coupe
1942 Streamliner Sedan-Coupe
  • 1939 : les capots moteurs abandonnent leurs ouvertures sur le côté pour s''ouvrir d'avant en arrière
  • 1940 : les phares s'intègrent dans les ailes et le modèle <<Torpedo Eight>> est le plus vendu
  • 1941 c'est une année-record avec 330 061 voitures produites
  • 1942 : la calandre devient horizontale. Pour l'effort de guerre demandé à l'industrie automobile, Pontiac construit des canons principalement anti-aériens pour la marine ainsi que la transmission des chars M5

PONTIAC APRES-GUERRE
1947 Streamliner Wagon
1948 Torpedo Convertible
1948 Torpedo Convertible
1948 Streamlliner Wagon
1948 Torpedo Convertible

1949 Streamliner Eight Coupe
1949 Streamliner Eight Coupe
1949 Chieftain DL Convertible
1950 Streamliner Sedan Coupe
1950 Chieftain Sedan Coupe
1950 Chieftain DL Catalina
1951 Chieftain Eight Convertible
1951 Streamliner St Wagon

1951 Chieftain Eight Sedan
1951 Chieftain Eight Convertible
1953 Pathfinder Sedan 2dr
  • 1949 : premières vraies nouveautés depuis la fin de la guerre, ce sont les <<Pontiac Starliner>> et <<Pontiac Chieftain>> selon la finition, disponibles en 6 et 8 cylindres. D'autre part, la boîte Hydra-Matic est disponible en option
  • 1950 : sortie du coupé <<Pontiac Catalina>> et le 8 cylindres de 4L1 est porté à 4L4; La gamme est un grand succès avec 466.429 voitures vendues qui fait qu'elle variera très peu pendant les trois prochaines années
  • 1953 : les ailerons arrières apparaissent timidement. La direction assistée est disponible
  • 1954 : nouveau modèle plus compact mais à malle arrière plus longue, c'est la <<Pontiac Star Chief>>
  • 1955 : malgré la valse des pdg (3 en 5 ans), Pontiac bat des records de production comme toute l'industrie automobile en cette année faste. Les carrosseries s'allongent, s'élargissent et s'abaissent. Le nouveau moteur V8 de 4L7 fait son apparition

 

 

 

 

 

 

La Firebird I date de 1954, cette version II de 1956 ou 1957 selon la source, et la Firebird III de 1958: plus ça va plus c'est délirant car la III se rapproche plus de l'avion supersonique que de la voiture. Ce programme de "dream-cars" est plus à mettre au compte de G.M. que de Pontiac

1951 Chieftain Eight Catalina HT

1951 Chieftain Eight Convertible
1951 Chieftain DL Catalina
1953 Chieftain Convertible
1953 Chieftain Convertible

1954 Starchief Catalina HT
1956 Pontiac Firebird II Experimental
1954 Catalina Hardtop

1955 Chieftain Sedan 4dr
1955 Star Chief Safari Wagon
1955 Star Chief Catalina HT
1955 Chieftain Catalina HT
1955 Chieftain Racer Car
1955 Chieftain Sedan 2dr
1955 Star Chief Custom Catalina

1956 : PERIODE Bunkie KNUDSEN
  • 1956 : arrivée du publiciste Bunkie Knusden qui prend la responsabilité de la gamme et de l'image Pontiac. En cinq ans de présence avant de retourner à la GM, il va aider Pontiac à rester au sommet et à la troisième place derrière Ford et Chevrolet en flirtant avec Oldsmobile, jusqu'à la finh de la décennie. Il est l'inventeur de la phrase assassine: "on peut vendre une voiture de jeune homme à un vieux monsieur mais pas une voiture de vieux monsieur à un jeune homme". Il embauchera George A Delaunay de chez Oldsmobile pour la motorisation et le fameux John Z DeLorean (de la GM après Chrysler et Packard)
  • 1957 : Knusden fait courir des voitures avec le nouveau V8 porté à 317cv. Pendant cinq ans, Pontiac va dominer les NASCAR. Apparition de la <<Pontiac Bonneville Coupe>> avec un V8/6L0/300cv
  • 1958 : les nouveaux châssis "Aero" sont cruciformes
  • 1959 : le style Knusden s'affirme avec la calandre en deux parties qui sera conservée par la suite sauf en 1960. Cela rend la voiture "wide track look" c'est à dire plus large que nature. Le V8 de 6L4 est disponible de 215 à 315cv
1956 Starchief Catalina HT
1956 "Police" Sedan 4dr
1956 Chieftain Sedan 4dr
1957 Bonneville Convertible

1956 Chieftain Sedan 4dr

1956 Star Chief Safari
1956 Chieftain Sedan 2dr
1957 Star Chief Safari

1957 Star Chief Convertible
1957 Chieftain Catalina
1957 Star Chief Safari
1958 Chieftain Hardtop 4dr
1958 Chieftain Hardtop

1958 Chieftain Wagon
1958 Chieftain Catalina

ci-contre : 1959 Bonneville Convertible

  • 1960 : Pontiac gagne 4 NASCAR Grand National. Mckey Thompson installe 4 moteurs Pontiac dans sa Challenger et emporte le record de vitesse avec 363,67Mph (plus de 585km/h)
1959 Catalina Hardtop
1959 Bonneville Hardtop Coupe
1959 Catalina Hardtop
1959 Star Chief Vista HT

pour m'aider, pouvez-identifier celles ci-dessous?

MERCI !!!
 

 

Cliquez sur votre choix

des sites de http://www.mainguet.com