fiche creee le 31 juillet 2003 et derniere mise a jour le 10 fevrier 2012

 
RAMBLER (1902/1913) - JEFFERY (1914/1917)

RAMBLER (1958/1965)

un clic sur la photo d'une voiture mène à sa fiche détaillée

RAMBLER - 1902/1913

1902 Rambler Stanhope
1902 C One Cyl Runabout
1902 C One Cyl Runabout
1902 D One Cyl Runabout
  • 1897 : RAMBLER est la marque du second fabricant américain de bicyclettes, entreprise établie à Chicago et créée par Thomas B Jeffery et Phillip Gormully. Charles T Jeffery pousse son père à construire un prototype automobile équipé d'un moteur monocylindre à essence. C'est la première Rambler qui n'avait pas de nom
  • 1898 : deux autres prototypes plus sophistiqués suivront cette année et la presse commence à en parler
  • 1900 : Thomas B Jeffery expose les prototypes construits par son fils Charles T au Salon de Chicago en septembre et de New-York en novembre. Ces prototypes appelés <<G & J>> ont vite changé de nom pour Rambler. A remarquer qu'ils avaient trois particularités innovantes: le volant, le moteur à l'avant et la conduite à gauche
  • 1901 : Jeffery revend ses parts de la fabrique de bicyclettes à ABC l'empire du Colonel Pope, premier fabricant . Il achète un terrain avec bâtiments à Kenosha (Wisconsin) pour se lancer avec son fils dans la construction de voitures. Ils déposent alors le nom de Rambler pour leur production
  • 1902 : Première Rambler en février, monocylindre à deux places qui est un succès avec 1500 exemplaires. Seul RE Olds avait vendu plus de Curved dash Oldsmobile cette année là. Pourtant ils avaient abandonné toutes leurs idées novatrices
  • 1904 : les bicylindres <<J-K-L>> viennent compléter les monocylindres du début; c'est 2342 voitures qui sont construites avec le retour du volant
  • 1905 : exit les monocylindres et seuls les bicylindres sont au catalogue; la Limousine atteint les $3000 et les nombres remplacent les lettres dans la désignation des modèles. 3807 voitures construites de type I ou type II
  • 1906 : arrivée des gros modèles 4 cylindres et d'une gamme particulièrement complète avec les puissances 10-18-20 et 40cv
1905 Type One Touring
1909 model ? Touring
  • 1910 : Thomas Jeffery meurt d'une crise cardiaque en Italie le 2 avril. Seuls les 4 cylindres subsistent au catalogue en 32 et 40cv
  • 1912 : la puissance monte à 50cv et la Limousine à $4200
  • 1913 : les historiens ne sont pas d'accord sur cette année pour savoir si ce sont principalement des voitures estampillées Rambler ou Jeffery avec un léger penchant pour cette dernière
  • 1914 : la marque Rambler disparait et réapparaitra en 1950 comme nom d'un modèle de la gamme Nash
1912 FOUR Cross Country (Touring)
1913 FOUR 83 Cross Country (Touring)
PRODUCTION

1901 =
2
1902 =
1500
1903 =
3693
1904 =
2343
1905 =
3807
1906 =
6299
1907 =
?
1908 =
1597
1909 =
1963
1910 =
2243
1911 =
3000
1912 =
3550

JEFFERY

1914/1917


1917 Jeffery Touring

 

  • 1913 : c'est en l'honneur de son père que Charles T Jeffery tient à changer la marque de ses véhicules malgré l'opposition de certains. C'est purement sentimental pour "la famille qui a changé le sort de Kenosha", donc la nouvelle appellation est "Thomas B Jeffery Company". Cette première année sort la <<Cross Country>> en Touring, Roadster et Sedan et la <<Gotham Limousine>>. Excellente continuité avec 4435 voitures produites
  • 1914 : sortie de la <<Cross Country Four>> en Touring de 350cid/32cv mais aussi de la <<Jeffery 93-Four>> de 38cv et la <<Jeffery 96-Six>> nouveau moteur 6 cylindres de 48cv. Plus de 10.000 tourismes seront construites. Il ne faut pas oublier la naissance de l'utilitaire 4x4 <<Jeffery Quad>> vendu à 3096 exemplaires dès la première année
  • 1915 : la même gamme est reportée avec le même succès et plus pour le Quad qui atteint 7600 unités dont beaucoup d'exemplaires pour la guerre au Mexique. Charles Jeffery décide de faire une croisière sur le "Lusitania" qui coulera. Il sera l'un des 761 rescapés des eaux glaciales
  • 1916 : la leçon du naufrage puis celle de la crise cardiaque de son père lui fait arrêter toute activité professionnelle et prend sa retraite à 40 ans. Charles W Nash rachète l'entreprise Jeffery en juillet et oublie les dénominations Jeffery et Rambler
  • 1917 : excellente poursuite des ventes sous Nash mais encore estampillées Jeffery et ce pour la dernière année
 PRODUCTION inconnue

1918/1964 période Nash
  • 1916 : le 29 juillet, Charles Nash crée la "Nash Motor Company" en partant de l'entreprise Jeffery
  • 1918 : sortie de la première voiture Nash
  • 1964 : l'"American Motor Corp" propriétaire de Nash, décide de commercialiser sous une seule marque, la marque RAMBLER
Cliquez pour voir la page NASH

RAMBLER 1958/1965
  • 1958 : pour huit ans c'est le retour sur le marché automobile, de la marque créée en 1902. Puis elle redeviendra un nom de modèle..... La gamme devient <<Rambler American>> en 6 cylindres, <<Rambler Six>>, <<Rambler Rebel>> et <<Rambler Ambassador>> toutes deux en V8 pour des prix de $1775 à $3116 et des puissances de 90cv à 215cv.

1958 AMBASSADOR Sedan
1958 SIX Sedan
  • Les modèles ont été légèrement modifiés. Rambler est la seule marque augmenrtant ses ventes (par rapport à Nash1957 + Hudson1957) en atteignant pratiquement 200000 unités. Les autres ressentent la récession économique qui frappe les grosses voitures
  • 1959 : sur l'année calendaire c'est juste 400 000 voitures qui ont été construites et Rambler devient le 4e constructeur américain. Mais les trois grands de Detroit vont se réveiller!
  • 1960 : Ford, Mercury Chevrolet et Plymouth lancent leur compact-car. Malgré tout Rambler grimpe à 485745 unités calendaire donc 50% livrées en boîte automatique. Un station wagon 2 portes vient compléter la gamme

1960 American Wagon
1960 American DeLuxe 2dr
1960 American Sedan 4dr
1960 American Station Wagon

1960 American Custom 2dr
1961 American Convertible
1961 American Convertible
1961 American Convertible
  • 1961 : c'est au tour de Pontiac, Oldsmobile, Buick et Dodge de sortir leur compact-car. Rambler complète toujours son offre, cette fois par un "American Convertible" qui sort à 12918 unités dès la première année, c'est le plus vendu de la finition Custom. Le modèle Six devient <<Classic Six>> et Rebel devient <<Classic Eight>>. Les sièges avant séparés apparaissent sur la finition "400 Line" des modèles Classic Eight et Ambassador n'offrant plus que 5 places au lieu de 6, sans aucun succès (respectivement 109 et 831 exemplaires). Si la gamme est simplifiée, les offres sont multipliées avec 16, 17 et 8 choix
  • 1962 : la 2 millionième Rambler depuis 1902 sort des chaînes le premier février
1962 Classic Country Wagon
  • 1961 : c'est au tour de Pontiac, Oldsmobile, Buick et Dodge de sortir leur compact-car. Rambler complète toujours son offre, cette fois par un "American Convertible" qui sort à 12918 unités dès la première année, c'est le plus vendu de la finition Custom. Le modèle Six devient <<Classic Six>> et Rebel devient <<Classic Eight>>. Les sièges avant séparés apparaissent sur la finition "400 Line" des modèles Classic Eight et Ambassador n'offrant plus que 5 places au lieu de 6, sans aucun succès (respectivement 109 et 831 exemplaires). Si la gamme est simplifiée, les offres sont multipliées avec 16, 17 et 8 choix
  • 1962 : la 2 millionième Rambler depuis 1902 sort des chaînes le premier février
  • 1963 : les finitions des modèles ne s'appellent plus DeLuxe ou Custom mais 220, 330, 440, 550, 660, 770, 800 et 880. Le V8/250cid n'est plus proposé, il reste donc les deux V8 de 287 et 327cid. La <<Rambler Classic Six 400 Line>> est nommée voiture de l'année par Motor Trend et la marque gagne presque toutes les séries du Mobil Gas Econimy Run
  • 1964 : l'American est totalement redessinée et les autres subissent quelques retouches. Certaines ressemblent fortement à la Chrysler Turbine Ghia avec les grands phares avants

1962 American Conv 400
1963 American Conv 440
1964 Classic 660 Sedan
1964 Classic 770 Wagon
1964 Classic 440 Sedan 4dr
1965 Classic 660 Sedan 4dr
1965 Classic 550 Sedan 4dr
  • 1965 : un second convertible avec le modèle <<Classic Six 770>> cette fois et un troisième convertible pour le modèle <<Ambassador 990>> font leur apparition. En février la <<Rambler Marlin>> sort en Hardtop pour tenter de contrer l'implantation de la Mustang. C'est en réalité une Classic avec un arrière Fastback proposée en 6cyl ou en V8, il s'en vendra 10327 unités sous la marque Rambler et continuera comme les autres sous le sigle AMC
 

1964 Classic Station Wagon
1965 Ambassador Convertible
1965 Classic 440 Convertible

1965 CLASSIC 770 Conv
1965 AMERICAN 440H Hardtop
1965 AMBASSADOR 990 Conv
1965 AMBASSADOR 990 Conv
  • il est décidé de commercialiser l'année modèle 1966 débutant le 7 octobre 1965 sous le nom de marque AMC et Rambler redevient le nom d'un modèle comme de 1950 à 1957
  • la suite est à découvrir sur la page AMC, cliquez à droite


un site de http://www.mainguet.com