créée le 18 mars 2004 et mise à jour du 23 avril 2013

dreams-cars, concept-cars de la
General Motors
classements par marque et chronologique

G.M.
1951

Deux projets G.M. ont été lancés pour être exposés au salon de New-York de cette année, les XP-8 et XP-9. Après un long trajet commun ces deux prototypes se sont séparés: si le XP-8, oeuvre de Harley Earl est resté sous la bannière GM et présenté sou ele nom de LESABRE, la XP-9 est parie chez Buick, voir plus bas à cette date. Le nom de Lesabre a été utilisé dès 1959 par Buick, toujours. Ce nom comme le concept-car a été inspiré par la US Air Force Sabre Jets

1954

la XP-21 baptisée FIREBIRD porte encore un nom qui sera utilisé plus tard, par Pontiac cette fois. C'est toujours une oeuvre de Harley Earl qui a encore plus l'allure avion que le concept précédent, et le délire n'est pas fini. Nous avons déjà sur cette première version le cockpit monoplace, le réacteur et les volets de freins

ci contre la G.M. Firebird I

1956

au tour de la FIREBIRD II, moins avion que voiture tout en gardant le cockpit mais à quatre places, les tuyères et les trois ailes arrières malgré tout  

G.M. Firebird II
G.M. Firebird II

1958

il était normal que cette année soit le délire le plus total; la FIREBIRD III possède deux cockpits et 5 aires stabilisatrices à l'arrière, rien que ça!

ci contre la G.M. Firebird III

1964

avec la FIREBIRD IV et malgré ses stabilisateurs avant et arrière, a beaucoup plus l'allure d'une voiture, et ce pour la première fois sur le projet Firebird. Egalement la présentation du RUNABOUT à trois roues prévu à l'arrière avec le chariot pour faire les courses au supermarché. Enfin la GM-X STILETTO très profilée avec un avant avion et un arrière voiture, je vous laisse imaginer....

1969

quelques micro-voitures sous le nom de COMMUTER à énergie électrique ou essence ou les deux

1972

l' ESV (Experimental Safety Vehicle) met en avant la sécurité passive

1981

l'AERO X se présente comme un sedan 4 portes très profilé

1982

il sera suivi de l'AERO 2000

1988

puis de l'AERO 2004 qui passe en deux portes. Il est exposé chez Disney-Orlando à Epcot Center (je cherche des photos....). Egalement cette année un tricycle fortement caréné appelé LEAN MACHINE

suite

les concept-cars sous l'écusson GM sont moins nombreux; toutefois on peut noter le monospace HX3, le sedan à portes papillon ULTRALITE et le race-car pour Mobil-Run AUTOnomy

1997

en 1996 une recherche spécifique pour une propulsion à moteur électrique a donné naissance à ce prototype compact mais lourd à cause du poids des batteries. A découvrir 

ci contre la 1996 GM. EVI Electric
et la
1996 GM. EVI Electric

et au fond la 1997 GM. EVI Electric

2008

pour le première fois depuis les fameuses Firebird I, II et III, G.M. tente de renouer avec son esprit visionnaire pour le XXIe siècle avec cette voiture modulaire pleine d'innovations

ci contre la 2008 GM. Autonomy

 

BUICK
1939

la Y-JOB est souvent considérée comme le premier "dream-car" de l'industrie automobile. C'est une oeuvre de harley Earl qui malgré sa taille respectable, ne possède qu'une banquette à trois places

ci contre la BuickY-Job

1950

lla Buick King Ranche aussi appelée "El Kimeno" est une variation pour la surveillance d'un ranch d'un très riche texan qui l'a commandé accessoirisée et modifiée de nombreuses façons. Il n'y a qu'une seule photo couleur mais nombreux noir et blanc et documents

ci contre la Buick King Ranch Custom

1951

la XP-300 est en réalité le XP-9 de chez G.M. que Charles Chayne a enmené avec lui chez Buick. Elle fut exposée pour le première fois à Chicago et se trouve maintenant au musée Alfred Sloan de Flint (Michigan)

ci contre la Buick XP-300

La Buick LeSABRE Experimental date également de 1951 mais c'est une oeuvre de Early Earl malgré certaines similitudes avec celle ci-dessus et le même moteur. C'est egalement un exemplaire unique

ci contre la Buick LeSabre

1952

la SKYLARK est une pré-production

1953

la WILDCAT à caisse en fibre de verre, était plutôt un convertible traditionnel

1954

la WILDCAT II de style roadster 2 places, comportait un avant aux ailes évidées style Corvette 1958 et un arrière de Corvette de l'année. Elle est motorisée par un V8 de 322cid (mais pas la Corvette)

ci contre la Buick Wildcat II

 

A noter le LANDAU, un sedan panoramique traité de façon "classic" avec malle arrière et compartiment chauffeur séparés. La base est un Roadmaster

ci contre la Buick Landau

1955

la WILDCAT III toujours en fibre de verre, toujours convertible, reçoit cette fois des sièges séparés

1956

la CENTURION en fibre de verre reçoit un hardtop totalement transparent style cockpit recouvrant les quatre places. Le rétroviseur était remplacé par une mini caméra à l'arrière avec écran de contrôle au tableau de bord

ci contre la Buick Centurion Experimental

1958

la LIDO est un coupé Pininfarina tandis que la WELLS FARGO sponsorisé par une émission TV et la banque éponymes était un convertible bourré d'arme style James Bond avant l'heure

1959

le TEXAS est un station wagon avec toît ouvrant (style sunroof) présenté à Chicago par des cow-girls

1963

la RIVIERA SILVER ARROW est la première oeuvre de Bill Mitchell chez Buick. C'est un dérivé de la fameuse RIVIERA qui fait son entrée dans la gamme 1963. Elle se trouve maintenant au musée Alfred Sloan de Flint (Michigan)

ci contre la Buick Riviera Silver Arrow

1964

la WILDCAT SPRINT est un modèle de série recevant des phares carrés

1968

au tour de la SILVER ARROW II et quatre ans plus tard la SILVER ARROW III

1969

la CENTURY CRUISER est dans le style de la GM Firebird IV, c'est à dire 4 places sous bulle, très basse et très "plate"

1972

la Silver Arrow III dérivée de la Riviera en plus long, plus bas, plus accessoirisée. Elle est à découvrir en cliquant sur la photo de droite ou maintenant au musée GM Heritage de Detroit (Michigan)  

ci contre la Buick Silver Arrow III

1977

la PHANTOM XP n'est ni concept ni dream-car mais simplement la dernière oeuvre de Bill Mitchell. Il se l'était construite pour prendre sa retraite; en réalité, elle n'a jamais été motorisée. Elle se trouve maintenant au musée Alfred Sloan de Flint (Michigan)  

ci contre la (Buick) Phantom XP

1983

une dizaine d'années de silence avant d'arriver à la QUESTOR qui est un coupé T-top moderne

1985

la WILDCAT à moteur V6 central et accès par le basculement total de l'avan, a tourné à Indianapolis pour essais

1990

la LUCERNE en coupé et convertible est un projet proche su possible série

suite

quelques genres Lucerne donc préséries mais à noter deux études plus hardies avec les BLACKHAWK et LACROSSE

 

CADILLAC
1953

les deux premiers concepts ORLEANS avec un hardtop intéressant et LEMANS en convertible en fibre de verre, ne sont pas autrement novateurs

1954

continuons avec la fibre de verre et des modèles qui s'éloignent plus des modèles de série ce qui est le cas le LA ESPADA et de l'EL CAMINO

1955

si les BROUGHAM et PARK AVENUE sont somme toute assez conventionnelles, la LASALLE II garde les "dagmars",évdent les ailes avants façon Corvette 58 mais aussi les ailes arrières, le tout traité en roadster deux places

1959

à l'image de l'année, le dream-car se doit d'être encore plus fou. La CYCLONE comporte un cockpit transparent , des portes coulissantes, d'énormes "dagmars" avants et feux arrières. La STARLIGHT de Pininfarina quant à elle est trop européannisée pour être intéressante

1985

après vingt ans de silence, la CIMARRON PPG apparait en un double phaeton (deux parebrises) à quatre sièges séparés. Il a surtout été vu rendant des services sur plusieurs circuits automobiles

1988

la VOYAGE et la SOLITAIRE sont deux berline et coupé très profilés et très bas

suite

c'est ensuite plus conventionnel mais avec quelques aboutissements comme l'EVOQ en convertible et l'IMAJ en sedan. A noter en 2002 la CIEN en sport prototype et la SIXTEEN qui marque le retour du V16

CHEVROLET
1954

la CORVAIR est une Corvette de l'année traitée en coupé fastback tandis que la NOMAD est traitée en station wagon 2 portes bien-sûr. Mais vu les ventes désastreuses de la Corvette à ses débuts, ces projets n'aboutiront pas

1955

la BISCAYNE est un dream-car inspiré de la Corvette mais en 4 portes et avec un évidé sur les ailes arrières. En parallèle des expériences de solidité sont faites sur la BEL AIR SLMC ci-contre

ci contre la Liberty Mutual Survival Car

1956

la IMPALA est un gros coupé 5 places en fibre de verre avec un avant et un arrière de Corvette et un parebrise panoramique de Biscayne. La CORVETTE SR-2 (ou Sebring Racer 2) a été construite sous l'influence d'Harley Earl, pour courir sur les circuits

ci contre la Corvette SR-2

1957

les concepts tournent toujours autour de la Corvette y compris cette CORVETTE SS (pour Super Sports) à coque magnésium et moteur V8 de 283cid

ci contre la Corvette SS

1959

au tour de la CORVETTE XP-700 inspirée par Bill Mitchell avec les échappements latéraux. Egalement la STING RAY avec un V8 de 283cid à injection, tandis que l'allure annonce la C2 ou seconde génération. Enfin un essai de carrosserie par le maître italien Scaglietti, la CORVETTE ITALIA

ci contre la Corvette Italia

1961

la MAKO SHARK I est une évolution de la Sting Ray avec un toît-bulle transparent. L'IMPALA SPECIAL est un convertible à sièges avants séparés et n'ayant rien à voir avec la future SS

1962

deux dream-cars à moteur arrière, le convertible MONZA SS et le coupé MONZA GT

1963

c'est au tour de la MONZA SPYDER avec un arrière proche de la série mais un avant modifié et l'ensemble en 2 places

1964

la TORONADO est une Impala à parebrise surbaissé, phares carrés, jantes différentes etc qui donnera plus tard son nom à une série Oldsmobile. La SUPER NOVA elle, préfigure les prochaine Camaro/Firebird. La CORVETTE XP-819 est un tout-à-l'arrière

ci contre la Corvette XP-819

1965

la CONCOURS est un cabriolet avec 10 compteurs ronds sur la planche de bord; mais c'est surtout l'année de la MAKO SHARK II considérée par beaucoup comme la plus belle des Corvette. Elle préfigure bien la C3 ou troisième génération, oeuvre de Bill Mitchell

1967

l'ASTRO va faire une longue carrière en dream-car malgré son moteur arrière au début; inspirée de la Monza GT (voir 1962), elle est encore plus profilée et plus basse

1968

au tou de l'ASTRO-VETTE basée sur un châssis C3 donc à moteur à l'avant; également la XP-880/ASTRO II qui elle, garde le tout à l'arrière mais avec un moteur de Corvette. La CAMARO-CARIBE est un concept convertible-pickup

1969

l'ASTRO III à moteur turbine est un trois roues en forme de fusée terrestre

1970

la MANTA RAY est une oeuvre de Bill Mitchell dont il s'est sans doute inspiré pour sa Phantom ( voir à Buick 1977), le moteur est un big block de 427cid. La CORVETTE XP-882/CERV (pour Chevrolet Engieneering Research Vehicle) en deux exemplaires, à moteur central arrière n'a pas abordé la compétition pour des raisons de coûts

1972

encore Bill Mitchell pour la CAMARO BERLINETTA malgré tout, proche de la série. La CORVETTE REYNOLDS est à coque aluminium avec un moteur V8 de 400cid. La CORVETTE 2 ROTOR servait à expérimenterle moteur pour la Monza 2+2 à moteur Wankel. La coque était signée Pininfarina tandis que le châssis était d'origine... Porsche 914

1973

la CORVETTE 4 ROTOR a suivi, construite par Pininfarina à Paris avec des formes plus anguleuses. La XP-898 a coque plastique s'appuyait sur la Vega

1976

la MONZA SUPER SPYDER II en... coupé a également la Vega pour base mais avec un moteur Cosworth

1977

la CORVETTE MULSANNE était légèrement modifiée surtout par ses phares fixes à l'avant

1981

la TURBO-VETTE III gagnait 30% en puissance; son toît avait la forme d'un coupé traditionnel

1982

la TCP était une petite voiture à deux places faite pour l'économie de carburant, elle avait un moteur tricylindre de 800cc et un réservoir de 14 litres qui autorisait une autonomie aux alentours de 500km

1983

l' AERO 2002 avait un Cx particulièrement performant qui permettait de baisser la consommation à 3L8 au 100km. Voulant revenir à la compétition, Chevrolet a préparé la CORVETTE GTP sur châssis Lola avec un moteur V6 Turbo; elle a couru le 1er juin à Detroit en catégorie GT de l'IMSA (International Motor Sport Association). C'était le premier retour de Chevrolet en compétition depuis la Corvette SS en 1957, mais sans succès

1984

la CITATION IV prend la suite de l'Aero avec un Cx de 0,265 (la Corvette de l'année est à 0,341). A noter cette année également la ASC LUMINA EL CAMINO, un convertible-pickup

1986

la CORVETTE INDY utilisait un V8 double-turbo de 2L65, quatre roues motrices et directrices et une coque très profilée

ci contre la Corvette Indy

1987

l'AERO 2003A descend le Cx à 0,166 et l'EXPRESS était le dernier essai à turbine de la G.M. Le monospace BLAZER XT1 présente un intérieur futuriste à commandes de type avion; son moteur était un V6 de 4L3

1988

la VENTURE est un concept sedan 4 portes

1989

la PPG XT-2 était un coupé-pickup très profilé sur la base de la Camaro Iroc et suspensions Corvette à moteur V6 de 4L5 de la Trans-Am

1990

le GEO TRACKER HUGGER d'origine Suzuki a une autre tête avec ses porte, toît et arrière différents; Le CERV III à moteur central arrière reçoit le moteur LT5 et la boîte automatique

suite

les concept-cars étaient plutôt des préséries. Toutefois l'étude NOMAD en 1999 (voir celle de 1955) et le SSR, ce pickup roadster aujourd'hui commercialisé sont les faits marquants

ci contre la SSR Roadsetr-pickup et la Nomad

OLDSMOBILE
1951

le premier dream-car 98 HOLIDAY PALM BEACH ne comporte que des modifications intérieures

1953

la STARFIRE XP ROCKET était un convertible à 4 sièges séparés, rare pour l'époque en dream-car

1954

la F-88 était un roadster à l'avant Oldsmobile et à l'arrière Corvette. Quant à la CUTLASS, c'était un coupé fastback très original repris ensuite par la Marlin

1955

la DELTA possédait un arrière intéressant mais un avant un peu lourd

1956

l'avant façon Studebaker du coupé GOLDEN ROCKET se mariait bien avec les ailes déjà hautes de l'arrière; en fibre de verre

1957

la F-88 de l'année recevait une calandre de radiateur "grande bouche"

1962

la X-215 était conçue sur la base F-85 mais en deux places avec un rollbar

1963

la EL TORERO revenait aux quatre sièges séparés pour cette convertible 98

1964

l'option puis modèle 4-4-2 a intéressé cette année et cinq ans plus tard, les concepteurs mais sans changement réellement novateur

1987

grand silence jusqu'à l'arrivée de l'AEROTECH ST (pour Short Tail) en 2L3 Turbo développant 900cv (sans doute une erreur de mes sources) atteignant le 413,7km/h et l'AEROTECH LT (pour Long Tail) de 100cv de plus et atteignant le 430km/h

ci contre la Aerotech ST

1989

l'AEROTECH II fait moins voiture de circuit que ses prédecesseurs et l'AEROTECH III se rapproche totalement de la voiture de série

suite

les concepts sont très proches de la pré-série avec une exception en 1993 pour l'AEROTECH AURORA pour tester le moteur V8 de 4L0 éponyme qui a battu tous les records d'endurance

 

PONTIAC
1953

la PARISIENNE était intéressante pour son concept T-top peu ou pas répandue mais encore assez lourd d'aspect. L'expérience sera renouvellée l'année suivante

1954

la BONNEVILLE SPECIAL d'inspiration Harley Earl en fibre de verre était particulièrement réussie et originale. La STRATO-STREAK tentait de combiner le coupé sport et le sedan familial

1955

la STRATO STAR qui suivit était traitée en couypé

1956

la CLUB DE MER était une barquette deux places avec un V8 de 300cv

1962

la MONTE-CARLO était également une barquette sur base Tempest raccourcie pour deux places

1963

les concepts présentés sont très proches de la série comme les X-400, FLEUR DE LYS ou MAMARANI

1966

la XP-798 ou BANSHEE ou SCORPION selon le stade d'évolution et d'avancement était un petit coupé à deux places. Pour accéder à l'intérieur, une partie du tôit s'articule en même temps que la portière

1968

la BANSHEE/FIERO sur châssis Firebird était une barquette très basse plus proche de la Corvette que de la Firebird avec son V8 de 400cid

1969

la CIRRUS était très profilée et très futuriste avec un fastback particulièrement long et un parebrise avant en V

1972

la EDINBURGH abandonne la calandre en deux partie, spécialité Pontiac, pour se donner un air de Mercedes

1974

retour à la BANSHEE III toujours sur base Firebird, un coupé qui sera relooké cinq ans plus tard

1978

la TRANS-AM Type K est un station wagon à l'arrière totalement vitré et très réussi, l'avant restant inchangé. Les SUNBIRD SPECIAL et GRAND AM CA sont modifiées par leurs toîts T-top

1979

la LANDAU était une Grand Prix en hatchback

1986

le TRANS SPORT verra le jour dans cette première version; il fera se retourner bien des têtes

1987

la PURSUIT était très futuriste en coupé quatre places, son tableau de bord et volant étaient de type avion ou console de jeux, comme vous désirez

1988

retour à la BANSHEE toujours sur base Firebird, toujours en fibre de verre, avec un moteur V8 de 4L0 et 230cv

1989

la STINGER peut faire penser à notre Smart européenne

1990

la SUNFIRE était très vitrée, ronde et profilée comme une Corvette C5 mais avec quatre places et toujours deux portes

1991

la PROTOSPORT reprend le même concept mais en quatre portes

1992

la SALSA multifonctions était très polyvalente

suite

contrairement aux autres marques pour les années nonante, Pontiac ne s'est pas endormi avec la GT0, AZTEC, PIRANHA et REV qui sont tous des concepts particulièrement originaux

 

 

des sites de http://www.mainguet.c