ack
créée le 7 janvier 2004 et mise à jour le 3 fevrier 2012

MACK
fait partie du VOLVO Group
avec Renault - Berliet - Saviem - Volvo

BROCKWAY - Mackit - Mac-Car

Autres

Freightliner
IHC/International
PACCAR
White
Autobus

Cliquez

attention 1Ton = 1,046 tonne
je dédie cette page au personnel du Mack Museum d'Allentown pour sa convivialité et son aide

à gauche quelques moteurs
à droite quelques transmissions
(cliquez)

 

 

<1900 : LA FAMILLE MACK
  • 1890 : Les cinq frères Mack forment la troisième génération américaine d'immigrés allemands, de l'aîné au cadet, William, Charles, John (appelé Jack!), Joseph et Augustus. Ce cadet travaille en banlieue newyorkaise (Brooklyn) dans une fabrique de wagons et de chariots. Jack le rejoint en tant que mécanicien
  • 1893 : travailleurs et consciencieux, le propriétaire Christian Fallessen leur propose de reprendre l'entreprise; un troisième frère suivra rapidement, William
  • 1903 : Joseph, le quatrième frère rejoint l'entreprise, Il trouve de vastes locaux à Allentown (Pennsylvanie) et le déménagement a lieu deux ans plus tard
WILLIAM
CHARLES
JOHN-JACK
JOSEPH
AUGUSTUS

- premier frère à rejoindre les deux fondateurs
- Créera en 1917, la "Metropolitan Motor Inc" pour fabriquer des camions Mackbilt sans production
- ensuite ?

- ?

- co-fondateur de Mack
- Mécanicien
- Créera un peu plus tard la Mac-Car en association
- puis éleveur d'autruches
- Décède en 1924 d'un accident de voiture

- second frère à rejoindre les deux fondateurs
- Trésorier
- Iniatiateur du déménagement à Allentown
-se lance dans la soierie

- co-fondateur de Mack
- Administrateur
- ensuite ?

1900 : LE PREMIER AUTOBUS AMERICAIN COMME PREMIERE OEUVRE
le Manhattan Bus
150 unités de 1900 à 1914
  • 1900 : alors que tout le monde s'intresse à l'automobile, eux décident de fabriquer et vendre un premier autobus de 2Ton et 20 places assises à un ami-client pour faire des trajets touristiques à New-York et surtout Manhattan en pleine évolution. D'abord motorisé par un 4cyl de 24cv acheté chez un motoriste, il sera rapidement remplacé par un moteur maison (par Jack) de 20cv plus souple et plus solide. Ce véhicule servira jusqu'en 1917 et parcourera au total 1,7 million de km à 20km/h en croisière et 30 en pointe. Excellente publicité d'autant que la qualité est omniprésente
  • 1901 : création de la "Mack Brothers Company" qui avec les commandes affluant, est à l'étroit à Broocklyn
  • 1903 : Joseph, le quatrième frère rejoint l'entreprise, ils construisent d'autres bus de 15 à 28 places dont quelques uns pour Mr Harris, propriétaire du tout premier de 1900
  • 1905 : Joseph trouve de vastes locaux à Allentown (Pennsylvanie) et le déménagement a lieu le 2 janvier. Nouvelle dénomination pour la firme : "Mack Brothers Motor Cars Company". A cette date, c'est 51 autobus qui auront été construits et deux petits camions de 1-1/2Ton et 2Ton apparaissent. 100 employés les produisent
gravure Mack Museum
1901 MANHATTAN Bus
1907 : PREMIER CAMION A CABINE AVANCEE DES USA
le Manhattan Truck
quelques centaines de 1907 à 1916
  • 1907 : commercialisation du premier COE (cabine avancée) de l'histoire des camions américains appelé comme le bus "Manhattan" de 3 à 7Ton avec un 6cyl développant 90cv. Beaucoup de voitures et camions légers de l'époque avaient le moteur sous la carrosserie. Mais ici il s'agit d'un vrai "truck".
gravure : dover publications
Cliquez sur les gravures pour les agrandir

la gamme se compose des Manhattan Bus, des Manhattan Truck type I (avant conventionnel) et type II (cabine avancée ou COE) ainsi que les camions Junior et Senior.

gravure Mack Museum
  • 1916 : disparition du modèle au profit des <<AB>> et <<AC>>
1910 : PREMIER VEHICULE DE LUTTE CONTRE LE FEU
  • 1910 : construction du premier véhicule de lutte contre le feu, le premier d'une longue série. Il était destiné à une commune du New Jersey.
    la commande la plus importante sera passée par NewYork City Fire Department, 96 unités à livrer sur cinq années (à partir de 1912)
gravure Mack Museum

 

AUTRES CREATIONS MACK
MAC-CARR
MACKBILT
  • 1912 : Jack Mack s'associe à Roland Car et forme la "Mac-Carr Company" à Allentown (Pennsylvanie). Ils y fabriquent des camions légers de 750kg à 1,5 tonne dans les entrepôts de la "Webb & Landsen Companies" fabriquant eux, également des camions
  • 1915 : la firme déménage à Scranton (Pennsylvanie) et change de nom pour la "Maccar Motor Company". Les deux fondateurs seront remerciés lors de ce changement et la nouvelle entreprise produira des camions Maccar jusqu'en 1935
  • 1917 : Willian Mack fonde à NewYork City la société Mackbilt. Il veut produire quelques camons de 3/4T de charge utile avec de vrais pneus et un moteur Buda 4 cylindres. Un seul prototype sera construit

 

1911 : MACK, PREMIER CONSTRUCTEUR MONDIAL DE CAMIONS
<<Junior>> et <<Senior>>
3 100 unités - 1909 à 1916
  • 1909 : Sortie du <<Mack Junior>> en 1 et 2Ton et du <<Mack Senior>> au delà. A noter que le Junior avait le volant à gauche et le Senior le volant à droite . Le Junior représenterait à lui seul 1361 unités produites jde 1909 à 1916
  • 1911 : 875 personnes sont employées pour 600 véhicules annuels produits; Mack devient le premier producteur mondial de camions de plus de 3T5. La firme prend alors le nom de "International Motor Co" en association avec le suisse d'origine "Saurer USA" puis absorbe la "Hewit Motor Company" et ses fameux camions de 10Ton
1911 model Junior Truck
  • 1912 : les banques veulent un audit financier ce qui fait démissionner à la fois Jack qui deviendra éleveur d'autruches et John qui deviendra producteur de soie
  • 1914 : environ 150 autobus auront été fabriqués avec pour la plupart le moteur Mack 4 cylindres (2x2) développant de 36cv à 40cv.
Series AB
51 613 ou 55 000 unités selon source
de 1914 à 1937
  • 1914 : Sortie de la <<Series AB>> qui est la première à sortir sommairement "à la chaîne" et avec au choix un pont ou deux chaînes d'entrainement. Les Mack AB recevaient un moteur 4cyl de 251cid et 40cv puis ensuite 284cid et 60cv Au fil des années il sera proposé en 4 cylindres puis 6 puis en diesel Lanova; mais aussi en 1T5 et jusqu'à 7T. Au total il sera produit pendant 23 ans et à 55000 exemplaires

<1938 moteur AB 284cid

gravure : dover publications
  • 1937 : arrêt de la production après plus de 50 000 unités. Beaucoup de variantes proposées en cours de chemin avec un moteur gagnant régulièrement en puissance
1919 AB Flatbed

1920 AB Gas Tanker
1922 AB Pickup Tanker
1922 AB 2,5T Truck
1925 model AB Tractor
1929 model AB Tow Truck
1933 model AB 2,5 T Truck
1919 model AB Firetruck
1925 model AB Firetruck
Series AC
40 299 unités de 1915 à 1939
gravure : dover publications
  • 1915 : présentation du <<Mack AC>> qui sera un véritable succès. Son surnom? le Bulldog. Sa particularité est d'avoir le radiateur antre le moteur et l'habitacle (façon Renault de l'époque) pour le protéger des pierres et autres projectiles. Autre particularité de départ, il ne possédait ni pare brise ni portes avec un toît de fortune. Il doit sa solidité donc son excellente réputation à Edward Hewitt, ingénieur en chef. Son entrainement par chaînes et son moteur 4 cylindres de 7L4 et 75cv n'y sont pas étranger non plus. 5000 unités sont parties en Europe pour les troupes en guerre.
  • 1916 : arrêt du moteur 4 cylindres (en 2x2) de 50 à 60cv après douze ans d'existence
  • 1918 : la "International Motor Co" soit Mack/Saurer/Hewitt prend le nom de "Mack - International Motor Truck Corporation"

ci contre 1919 model AC Flatbed -->

1922 model AC "Bulldog"
1925 model AC "Bulldog"
1925 model AC Flatbed
1927 model AC Châssis Cabine

1928 model AC "Sho Dog"

1928 model AC 5,5T Châssis

1929 model AC "Bulldog"

1918 model AC Firetruck
1919 model AC Firetruck
1927 model AC Firetruck
  • 1939 : Au total il sera commercialisé pendant près de 25 ans à 40 299 unités
Sous-Series AK et AP
gravure : dover publications
  • 1927 : sortie du modèle <<AK>> qui est un AC avec une transmission à cardan en lieu et place des chaînes commercialisé durant 9 ans; et le <<AP>> qui lui est un AC à moteur 6 cylindres

 

L'ENTRE DEUX GUERRES
Series B
Sous-Series BB - BJ - BX
15 000 unités de 1927 à 1941
  • 1928 : sortie du <<Mack B>> rapide, fiable avec son moteur 6cyl de 126cv. La gamme couvre surtout de 1 à 5Ton. Il y a les variantes <<BJ>> plus luxueuse, <<BB>> pour la ville, <<BX>> pour les chantiers. Ils seront produits pendant 14 ans et à 15000 unités
  • 1931 : le AC (Bulldog) est désormais proposé également en 6 cylindres, d'abord à soupapes latérales puis culbutées
Series C
Sous-Series CJ et CH
9 000 unités de 1933 à 1942
  • 1933 : sortie du <<Mack C>> en cabine avancée, le premier depuis plus de 25 ans. Le <<CJ>> l'est totalement mais le <<CH>> l'est plutôt aux trois quarts. La production est de 9000 sur une dizaine d'années
Series F
2 000 unités de 1936 à 1950
Series JR
ou JUNIOR
4 974 unités de 1936 à 1938
  • 1936 : sortie du <<Junior>> aux formes modernes parce qu'arrondies, il est carrossé par la "Reo Motor Company". Il est disponible du pickup 1/2 Ton au truck 3 Ton. 4974 unités seront produites en 7 ans.
    Egalement sortie du <<Mack F>>, poids lourd à partir de 15T à deux et trois essieux, 4 ou 6 cylindres essence principalement pour les chantiers remplaçant les AC de gros tonnage

1940 Junior Wagon Woody
Series E
78 000 unités de 1936 à 1951
  • 1937 : arrêt de la gamme <<AB>>. En millieu d'année sort la gamme moyenne <<Mack E>>. Il reprend la ligne moderne du Junior et sa suite en capacité: de 4 à 12T, en capot long, cabine semi avancée et avancée. Sa commercialisation durera près de quinze ans avec un total dépassant les 70000 unités
  • 1938 : le diesel Mack (Lanova) devient particulièrement fiable au point de le proposer sur toutes les gammes existantes. Mack devient le pionnier en la matière

1938 model E Firetruck
1942 model E Pumper Firetruck
1948 model E Firetruck

 

1939 : FIN DES CELEBRES AC <<BULLDOG>>
Series L
35 000 unités de 1940 à 1956
  • 1939 : fin de la production des AC Bulldog
  • 1940 : sortie du <<Mack L>> qui sera produit pendant 17 ans et 35000 unités. Essentiellement en diesel et 6 cylindres (8L5 et 130ch)
  • 1941 : fin de la production des B

1951 model L Pumper Firetruck

 

1942 : MACK FOURNIT L'ARMEE AMERICAINE
Series NR et NO
30 000 unités de 1942 à 1945
  • 1942 : fin de la production des C et des Junior. Avec Pearl Harbour, l'armée commande 30 000 camions à Mack. Ce sont des 3 essieux, <<NR>> en diesel et <<NO>> en essence. 16548 sont livrés en diesel donc on peut penser que le complément est en essence

 

1950 : MACK, PREMIER CONSTRUCTEUR DE CAMIONS AMERICAINS
Series A d'après guerre
15 000 unités de 1950 à 1953
  • 1950 : Mack devient le premier constructeur américain de poids lourds. Fin de la production des E. Ils sont remplacés par les <<Mack A>> commercialisés quatre ans en 15000 unités

ci-contre 1952 Mack Autobus
(sans autre précision)

 

1953 : MACK RACHETE AHRENS-FOX
  • 1953 : Mack crée un "joint venture" avec Ahrens Fox déjà en forte difficulté, voire en liquidation. Il rachète son carrossier specialiste des cabines avancées (COE) sur camions de pompiers
  • 1957 : Mack récupère les locaux de l'Ahrens Fox pour y fabriquer une serie spéciale à cabine avancée pour la lutte contre le feu et dissout la firme
    Pour plus de renseignements voir la page spécialisée en cliquant sur le logo ci-dessus
Series B d'après guerre
127 786 unités de 1953 à 1966
gravure : dover publications
  • 1953 : fin de la production des A (postwar) et sortie des <<Mack B>> qui malgré un air de famille mais modernisé, sont bien nouveaux à tous points de vue. Le moteur diesel d'abord, toujours d'origine Mack" et dénommé cette fois "Thermodyne" (11L et 187ch). Il sera produit pendant treize ans et à 127786 unités, un record. Moultes variantes avec deux ou trois essieux, en tracteur de remorque ou en indépendant
  • Mack rachète totalement ce qui reste d'Ahrens-Fox, spécialisé dans les camions à incendie comme sa filiale Mack Firetruck qui en produit depuis près de 40 ans (voir la page "fAhrens-Fox Fretruck" cliquez)

1957 model B61T Tractor
1958 model B753LS Truck
1960 model 125 Firetruck
1963 model B67 Chassis
Series H
? unités de 1953 à 1962
  • sortie des <<Mack H>> également en 1953, essentiellement des tracteurs pour remorques de dix à treize mètres. En cabine semi-avancée, il est jugé inesthétique à sa sortie. Il se vendra en peu d'exemplaires (nb inconnu)

 

1956 : RACHAT DE <<BERNARD>> ET DE <<BROCKWAY>>
1955 Mack Coal Truck
  • 1955/56 : rachat de Bernard (France) qui s'avère être une mauvaise affaire
  • 1956 : rachat de la "Brockway Motor Truck" dont le client principal est l'armée américaine
  • 1957 : fin des production des L
1958 Mack MixerTruck
  • 1963/1967 : Mack s'associera sur le marché français à "Bernard" qui est pratiquement en liquidation. Le "collage" durera cinq ans sans grand succès puisqu'il ne se vendra que 854 camions tout compris sur la période

 

la marque BROCKWAY (1912/1977)
  • 1851 : William M Brockway crée la "Brockway Carriage Works" à Hover (New York)
  • 1899 : son fils George A lui succède
  • 1909 : avec l'aide de la "Chase Motor Truck Company of Syracuse" (New York), il décide de fabriquer trente camions légers et de les équiper de son propre moteur 3 cylindres 2 temps et refroidi par air, développant 15cv. Pour ce faire l'année suivante, ils s'associent
  • 1911 : certaines unités sont vendues à l'autre bout, à Los Angeles chez le concessionnaire Reliance

1910 Brockway Motor Wagon
  • 1912 : création de la Brockway Motor Truck Company of Cortland" (New York)
  • 1928 : rachat de la marque "Indiana" puis l'année suivante, une participation majoritaire chez Autocar
  • 1932 : une réorganisation est nécessaire après le crash boursier vu le faible niveau de commandes

1915 BROCKWAY Firetruck
1923 Brockway T Flatbed
  • 1933 : création d'une division Electric Truck à New-York City
  • 1935 : onze nouveaux modèles sortent en deux ans; quelques uns seront commercialisés jusqu'en 1950
  • 1950 : cette fois-ci c'est une vingtaine de nouveaux modèles souvent avec des moteurs Continental, qui sortent sur quelques années dont beaucoup partiront pour la guerre de Corée. Brockway se rapproche de White pendant quelques années mais sans résultat. Durant cette période il prendra le contrôle successivement de Sterling, Autocar, Reo, Diamond T ce qui nous amène à 1958

1947 Brockway Tractor
  • 1955 : sans concret chez White, il se rapproche de Mack et un an plus tard un accord de collaboration est signé moyennant la revente d'une grosse partie de Brockway. Mack lui propose de choisir son logo: cesera un chien huskie
  • 1962 : Cet huskie sera livré en plaqué or pour célebrer le cinquantième anniversaire de la marque. L'année suivante il sort son premier modèle à cabine avancée directement inspiré du Mack F; et le business continue en parallèle à celui de Mack avec succès pour chacun
  • 1974 : la crise pétrolière tombe mal pour Brockway qui justement sort son model 700, traité partiellement à l'extérieur de l'entreprise. Il ne s'en relèvera pas
  • 1977 : Mack devenu majoritaire entre-temps, décide alors de stopper la production et de fermer l'entreprise le 2 mai; ce sera effectif un mis plus tard

 

1959 : RENOUVELLEMENT DE GAMME
Series G
2 181 unités de 1959 à 1962
  • 1959 : sortie du <<Mack G>> ressemblant au H mais en vrai cabine avancée très spacieuse. 2181 unités en trois ans
Series F
59 229 ou 70 000 unités selon source
de 1962 à 1981
  • 1962 : fin de production des H mais sortie en fin d'année de la Series F, très plaisante en cabine avancée puisqu'elle durera 13 ans et se vendra à 70000 unités

1974 model F Firetruck
1979 model F785T Tractor
Series MB
18 564 unités de 1963 à 1978
  • 1963 : sortie de la Series MB basée sur la F donc en cabine avancée mais de moindre charge utile. Ils seront motorisés par Mack/Scania en diesel. Sa production durera 16 ans pour un total de 18664 unités
Series R
210 238 unités de 1966 à 1989
  • 1966 : fin de production des B. Sortie de la Series R en 6 cylindres et 300ch avec un avant en fibre de verre
  • 1967 : apparition de la série <<Maxidyne>> et du moteur V8/14L2/280ch sur la Series F (particulièrement le F715T). L' "expérience Bernard" a mis à mal l'entreprise qui passe sous le contrôle du "Signal Group Incorporated" avec l'abandon du marché européen
1966 model R Truck

1967 moteur Maxidyne

1970 : RECENTRAGE SUR LE MARCHE AMERICAIN
  • 1970 : Mack recentre totalement son activité sur le marché américain. Leader sur la côte Est, il décide de s'attaquer à la côte Ouest où règnent les Peterbilt, Kenworth et Freightliner, avec les modèles de l'époque mais en créant une usine en Californie à plus de 4000km de toutes les autres regroupes en et autour de la Pennsylvanie
Series RD
? unités de 1971 à 19??
  • 1973 : les <<Cruiseliner>> et <<Superliner>> reçoivent des moteurs de 285 et 315cv
Series W ou Cruiseliner
? unités de 1975 à 1983
  • 1975 : la gamme F s'enrichit d'une version luxe appelée W ou plutôt "Cruiseliner" et d'une variante Series FM plus confortable car le conducteur n'est plus assis directement au dessus de l'essieu

 

1977 : A LA CONQUETE DE L'OUEST (américain)
Series RL
  • 1977 : de Californie, sort la Series RL qui ressemble aux autres marques américaines c'est à dire une calandre gigantesque tout comme le nez avec des chromes partout. Une ouverture est même faite vers d'autres moteurs que le Mack V8/300ch
Series MC/MR
? unités de 1978 à 1987
Series RW
17 917 unités de 1978 à 1993
  • 1978 : fin de production des MB mais apparition des Series MC (cabine avancée) et MR de CU plus importante

ci-contre : 1978 moteur expérimental Big Six 885cid (jamais commercialisé)

ci-contre : 1979 WS Exprimental Turbine

 

1980 : APPARITION DE <<R.V.I.>>
Series MS (200 et 300) ou MID-LINER
  • 1980 : <<Midliner MS 200 et MS300>> en petit et moyen tonnages avec de nouveaux V6 et V8. Ils sont les fruits d'accords d'association avec "Renault RVI". A noter qu'ils sont construits en France et rebadgés Mack aux USA pour élargir sa gamme.
  • 1981 : fin de la production des F
Series MH ou ULTRALINER
? unités de 1983 à 1990
  • 1982 : sortie de l'Ultraliner avec capot et trois essieux (tracteur) d'abord avec des moteurs 6 cylindres ou V8 "Econodyne"
  • 1983 : dorénavant Renault RVI contrôle Mack avant de l'acquérir totalement 7 ans plus tard
Series ET et CH/CL/CM/FDM/RB
  • 1988 : sortie de la Series ET avec moteur 6 cylindres de 12L de cylindrée. 16 versions sont disponibles de 250 à 454ch. Idem pour la Series CH à capot, ce dernier sera un réel succès représentant 50% des ventes de la firme

 

1990 : MACK DEVIENT LA PROPRIETE DE <<RENAULT - RVI>>
2001 : CELLE DE <<VOLVO GROUP>>
  • 1990 : Renault contrôle 100% de Mack. La gamme se compose principalement de <<CL/CH>> et <<CM>> avec le moteur 6cyl de 12 litres développant 390 et 470cv et sans doute d'origine RVI. Mais le moteur diesel Mack V8
  • années '90 : il devient difficile de discerner ce qui est Mack et ce qui est RVI tant il y a imbrication. C'est pour cela qu'en ce qui concerne le trombinoscar, la rubrique Mack s'arrêtera ici

Series LE ou LOW-ENTRY
dès 1994
Series FCM
Series Vision

dès 1999

  • 1999 : sortie du <<Mack Vision CX600>>
  • 2001 : "Volvo Group" prend le contrôle de Renault RVI
1991/1995 moteur diesel E7

les symboles MACK au Siège Social de la firme à Allentown (Pennsylvanie - 2008)

 

BIBLIOGRAHIE POUR CETTE PAGE
  • MACK : 100 ans d'histoire : E-T-A-I - 1999 - ASIN 2-7268-8408-3
  • LES CAMIONS AMERICAINS : revue kiosque, éditeur "Quatre Roues" - 2002 - ASIN L19615-35H - Publication de Michel Buh, je n'achète pas de revue sur les utilitaires légers ou lourds, mais fin 2002 et en kiosque celle ci-contre a attiré mon attention et je l'ai achetée. Bien m'en a pris car c'est une véritable bible à tous les niveaux. Historique des marques, je m'en suis inspiré car c'est le plus clair. Les photos sont complètes car on y voit les carrosseries toutes périodes, mais aussi des intérieurs de conduite et de cabine de nuit et parfois le moteur, le tout sans pub. Un régal pour 6 euros. Si je ne devais garder qu'une publication sur les camions, ce serait celle-là
  • MACK Museum : deux brochures sans ASIN et fournies aux visiteurs du Musée Mack d'Allentown
    • The product heritage of Mack 1900 to 2000
    • the Mack Trucks Inc, Historical Collection
  • History of Trucks : Dover Coloring Book - 1996 - ISBN 0-486-29278-9
  • The Illustrated Encyclopedia of AMERICAN TRUCK and Commercial Vehicles : Krause - 1996 - ASIN 0-87341-368-7
  • Standard Catalog of AMERICAN LIGHT DUTY TRUCKS : Krause - 2001 - ASIN 0-87341-933-2
  • et internet bien-sûr

 

OU

des sites de http://www.mainguet.com