page creee le 14 mai 2003 et derniere mise à jour le 30 octobre 2013

 

 H U D S O N

(1909/1957)

chaque image renvoie à une fiche détaillée de la voiture

ESSEX
(1919/1932)

ESSEX-TERRAPLANE

(1932/1933)

TERRAPLANE
(1933/1937)
cliquez

 

 

CREATION DE LA << HUDSON MOTOR CAR COMPANY >>
  • <1908 : deux hommes quittent la "Olds Motor Works" et fondent d'autres entreprises automobiles comme les Chalmers/Thomas (Detroit) et la Chapin (Chicago). Puis ils se retrouvent avec deux autres personnes également sorties de chez Olds mais aucun des quatre larrons n'a une fortune suffisante pour fonder une société d'une certaine ampleur; alors ils font appel à Joseph L. Hudson, propriétaire de grands magasins et lointain neveu de l'un des quatre fondateurs
    .
  • 1909 : le 24 février la "Hudson Motor Car Company" est fondée en engageant 500 ouvriers avec $100.000 de capital (ou seulement le cinquième selon les sources) et en louant un local à Detroit, celui de la défunte marque "Aerocar".
    Le 8 juin la première Hudson sort des ateliers et le 19 le "Saturday Evening Post" indique que le carnet de commandes comporte déjà plus de 4000 signatures: c'est le plus beau score de toute l'industrie automobile.

    1909 model 20 Runabout


    C'était des voitures à bon prix mais rudimentaire et sans innovation technique, pour ouvrir le marché aux gens de condition plus modeste. Tous les modèles 1909 sont à considérer comme des 1910 en année modèle


    1909 model 20 Runabout

    1910 model 20 Touring

    Cette voiture c'était la <<Hudson model 20>> livrable en Open Roadster ou Runabout (4000 ex) en Roadster (1000 ex) ou en Touring (2099 ex) soit un total de 7099 unités pour les années 1090 & 1910 mais toutes millésimées 1910. Le moteur en double-bloc de 4 cylindres développait 20cv et l'ensemble atteignait le 60mph (96km/h).

    ci contre 1911 model 33 Speedster

    1911 : le <<model 33>> complètement nouveau, fait son apparition et se vend à 7500 exemplaires contre 400 pour le model 20 qui sera donc, abandonné. Le moteur est toujours un quatre cylindres mais de 226cid développant 33cv. Cela dit les prix débutent cette fois à $1250

    1912 : l'entreprise déménage pour des locaux plus vastes mais toujours à Detroit. Le prototype 6 cylindres est finalisé en juillet

     

    ci contre 1912 model 33 Touring

     

    1913 : commercialisation du <<model 54>> motorisé d'un 6 cylindres de 421cid développant 54cv à 1500t/mn, proposé en 6 carrosseries différentes de 2 à 7 places et de $2450 à $3750. Manifestement pas au point, elle s'est tout de même bien vendue

    1914 : sortie du <<model 40>> en 6 cylindres allégé à 288,5cid corrige les défauts de la model 54. Ce model 40 est aussi allégé au niveau du prix qui est de $1750 et $2250 pour les deux carrosseries. Le moteur 4 cylindres est abandonné donc toutes les Hudson sont en 6 cylindres

    ci contre 1913 model 37 Open Roadster

 

les HUDSON SONT TOUTES EN SIX CYLINDRES EN LIGNE
1917 "Shaw Special" Race Car
  • 1915 : en vendant 12000 voitures en 6 cylindres, Hudson est le plus grand fabricant américain de cette catégorie (la Ford T est équipée d'un 4 cylindres)
  • 1916 : commercialisation de la <<Super Six>> de 259cid et 76cv en 9 modèles . Elle parcourt New-York/San Francisco en 5 jours 3 heures et 31 minutes, un autre véhicule de série bat le record du tour à Daytona avec 102,5mph soit 165km/h et celui des 24 heures de New-York avec 75,8mph soit 122km/h. Cette Super Six aura une durée de vie assez longue: 9 ans
  • 1919 : lancement de la marque ESSEX en 4 cylindres qui dès la première année, se vend en plus grande quantité que la Hudson
  • 1922 : introduction en bourse
  • 1927 : changement radical (roues, freins, suspensions, style...) avec la sortie du <<model 0>> en 6 cylindres de 288,5cid développant 92cv. Egalement la sortie du <<model S>> qui est la simplification du model O
1922 Super Six Touring

1929 = PLUS DE 300 000 UNITES

  • 1929 : toujours sur la même base sortie de l'économique <<model R>> de $1095 à $1500 et du <<model L>> de $1600 à $2200. La production avec Essex dépasse les 300.000 unités, c'est un record qui ne sera jamais battu; avec Hudson et Essex réunis, ils sont 3e constructeur américain dertrière Ford et Chevrolet

1929 model R Coupe
1929 R Convertible Coupe
1929 model L Sport Phaeton
1929 model L Limousine
  • 1930 : exit les 6 cylindres au profit des 8 cylindres en ligne pour les <<model T>> et <<model U>>. Ce moteur est en réalité celui de l'Essex Six auquel on a ajouté deux cylindres pour arriver à 213,2cid et 80cv

1929 model R Sedan
1929 model R Coupe R/S

les HUDSON SONT TOUTES EN HUIT CYLINDRES EN LIGNE

1930 series T Coupe
1930 Brougham
1930 series T Coupe
1930 Series T Roadster
  • 1930 : le moteur passe de 6 à 8 cylindres mais de 288,5cid à 213,8cid et de 92 à 80cv de puissance
  • 1932 : création de la marque Terraplane. Elle prend la suite d'Essex qui vit sa dernière année
  • 1933 : quatre voitures à Indianapolis sont motorisées par Hudson; les plus performantes dont celles de Chet Miller ont terminé 32 et 33e à 112mph soit 180km/h. L'année suivante deux autres voitures étaient motorisées par Hudson
  • 1934 : la suspension avant devient "axle flex" c'est à dire semi-indépendante
  • 1935 : sept records ont été battus par une <<Hudson Eight Sedan>> de série à Daytona, Bonneville et en Californie; exemples le mile et le kilomètre lancé à 142km/h ou le mile départ arrété à 110km/h

1931 Series T Sport Roadster
1931 Series U Sedan
1931 Series U Phaeton
1934 DeLuxe Coupe 5W

1936 Touring Sedan 67
1936 Convertible Cpe 65
1936 DeLuxe Eight Sedan
1935 Custom Brougham 54
  • 1937 : la marque Terraplane est abandonnée. Encore une année de tous les records de 500 à 2000 miles comme de 4 heures à 24 heures. A noter les 2124 miles parcourus en 24 heures soit plus de 142km/h ce qui était la meilleure performance pour une berline de série

1938 Six Coupe 83
1939 Country Club Coupe

1939 Six Sedan 90
1939 Big Boy Pickup
1940 Business Coupe
1940 DeLuxe 6 Sedan
  •  1939 : alors que l'allure générale des Hudson était saluée de tous, l'intégration dès cette année des phares dans les ailes avant, ne'a pas été accueilli aussi favorablement
  • 1940 : première année de la suspension totalement indépendante. C'est encore une année de records et de performances y compris en consommation
  • 1942 : le style de la voiture est totalement revu surtout l'avant et une abondance de chrome. La production s'est arrêtée le 5 février pour laisser place à la fabrication de canons et de pièces aéronavales
  • 1946 : les carrosseries et les deux moteurs 8 cylindres d'avant-guerre sont reconduits

Ci-contre la concession Hudson d'Ypsilanti
Cliquez pour en découvrir l'histoire

1941 Super Six Woody Wagon
1942 Super Six Woody Wagon
1946 Commodorex Convertible
1946 Pickup Big Boy
1946 Pickup
1946 Super Six Convertible
1947 Commodore 8 Sedan
1946 Super Six Club Coupe

1942 Commodore Eight Sedan
1947 Super Six 2dr
1947 Pickup "Big Boy"
1947 Super Six Sedan
1947 Commodore Six Sedan
1948 Super Six Sedan

1949 Commodore Six Convertible
1948 Commodore Six Club Coupe
1949 Super Six Brougham

  • 1948 : nouveau style post-war sous la direction du designer Franck Spring qui durera jusqu'à 1954. Des caractéristiques dont l'abaissement du centre de gravité, la forme de baignoire retournée et allongée un habitacle semblant déjà choppé, bref un rêve pour les customiseurs. Les noms de "Commodore" et "Super" sont conservés et le 6 cylindres est porté à 262cid et 121cv

ci dontre : 1949 Commodore Sedan -->

1949 Kustom Lowrider
1949 Commodore 8 Convertible

UNE LIGNE A FAIRE PALIR LES CHOPPERS

1950 Pacemaker 500 Sedan
1950 Pacemaker 500 Convertible
1950 Pacemaker 500 Sedan
1950 Commodore Six Coupe
1951 Hornet Six Club Coupe
1951 Super Custom Six Conv
1951 Hornet Six Sedan
  • 1950 : arrivée de la <<Pacemaker>>, modèle de base motorisée par un 6 cylindres de 232cid et 112cv. Hudson avec un peu plus de 120.000 unités est en 13e place des constructeurs automobiles américains
  • 1951 : commercialisation de la <<Hornet>> en 6 cylindres et 145cv; elle se fait remarquer en course en tournant à plus de 180km/h avec un modèle de série. Cela donnera deux ans plus tard l'idée de commercialiser une option sport appelée "Export" par le pack Special 7X qui pousse le moteur jusqu'à 210cv Hudson remporte 12 des 41 NASCAR de l'année et malgré tout les ventes sont mauvaises et la guerre de Corée n'arrange pas les affaires en général
  • 1952 : le <<Wasp>> remplace la Pacemaker avec une version <<Hollywood HT>> qui fera date. Tim Floch est sacré champion des NASCAR de l'année et Hudson en emporte 27 sur les 34 et 40 des 48 courses nationales les plus importantes. Mais ce succès ne se retrouve toujours pas au niveau des ventes et Hudson devient 14e constructeur américain
1951 Super Custom Six Convertible
1951 Hornet Six Sedan

1951 Super Custom Six Convertible
1951 Super Six Club Coupe
1952 Hornet Six Sedan

1952 Hornet Six Sedan
(+ le moteur)
1952 Hornet Six Club Coupe
(+ moteur et maquettes)
1952 Pacemaker Brougham
1952 Hornet Six Sedan 4dr

  • 1953 : <<Jet>> et <<Superjet>> deviennent les modèles de base avec un 6 cylindres de 202cid développant 104cv. La Wasp Six est le milieu de gamme et la Hornet Six le haut d'une gamme toute en 6 cylindres car la Commodore Eight disparaît.
1952 Hornet Six Club Coupe
1952 Hornet Hollywood HT

1953 moteur Twin "H"
1953 Super Jet Sedan
(+ moteur)
1953 Super Jet Sedan
1953 Hornet Six Club Coupe
(et son moteur)
  • Le team Marschall sur Hudson emporte 12 des 13 courses de voitures de série AAA et 22 des 37 NASCAR mais la marque Hudson tombe au 15e rang des constructeurs américains. Les rumeurs d'association avec un autre fabricant automobile commencent à circuler.

1953 Super Wasp Sedan

ASSOCIATION AVEC <<NASH>> ET ENTREE DANS LE GROUPE <<A.M.C.>>
  • 1954 : la gamme est reportée avec un plus un modèle exceptionnel carrossé par la CTM de Milan (Italie), C'est la <<Hudson Italia GT>> en 2 portes 4 places équipée du plus petit moteur, celui de la Jet de base! 27 exemplaires ont été construits et vendus $4800 chaque c'est à dire trois fois le prix de la Jet de base.
1954 Italia (PROTOTYPE)

1954 Jet Liner Six Sedan

1954 JetLiner Sedan
1954 Jetliner Sedan
1954 Jet Sedan
1954 Super Wasp Convertible
1954 Hornet Six Sedan
1954 Super Jet 2dr
1955 Hornet V8 Sedan


1954 Jetliner Sedan (kustom)

  • 1954 c'est surtout : le 14 janvier un accord d'association est passé avec Nash-Kelvinator. Le 1er mai Hudson entre dans le groupe AMC (American Motor Corporation), puis tout s'accélère. Les employés sont conviés à poursuivre leur travail en quittant Detroit (Michigan) pour Kenosha (Wisconsin) dans les locaux de la Nash. Le 30 octobre, la production Hudson s'arrête à Detroit et le 10 novembre la première <<Hudson-Rambler>>sort des chaînes de Kenosha.
  • 1955 : le nouveau modèle <<Hudson Rambler>> est proposé en douze déclinaisons de $1457 à $2098 toutes avec un moteur 6 cylindres de 196cid et 90cv. Les Wasp sont conservées comme les Hornet qui s'enrichissent d'une version 8 cylindres à moteur Packard de 320cid et 208cv. Plus de la moitié des voitures vendues sont des Hudson Rambler soit 25214 exemplaires sur 45535 au total.
  • 1956 : la gamme est reportée avec une version <<Hornet Special>> équipée d'un "petit" V8

1955 Wasp Hollywood Hardtop
1955 Hornet Super Sedan
1955 Wasp Custom Sedan
1956 Hornet Sedan

1956 Super Wasp Sedan

1956 Hornet Sedan

1957 Hornet Custom Sedan
1957 Hornet Super Sedan
1957 Hornet Hollywood Hardtop
1957 Hornet Hollywood Hardtop
  • 1957 : il ne reste plus que la Hornet Custom et la Hudson V8 au catalogue; elles sont toutes deux motorisées par le même V8 de 327cid de 255cv. La production annuelle tombe à 4108 unités
LE 25 OCTOBRE 1957 LA DERNIERE HUDSON SORT DES CHAINES

POUR ALLER PLUS LOIN AVEC LES LIVRES

le fameux "Standard Catalog" INDEPENDANTS ci contre qui fait le tour de nombreuses marques indépendantes des trois géants de Detroit en 400 pages dont 37 pages et 38 photos pour les Hudson ainsi que 12 pages et 13 photos pour Essex et Terraplane. Autres marques étudiées dans ce même livre : Auburn - Cord - Duesenberg - Checker - Hudson - Essex Terraplane - Kaiser - Frazer - Rambler - Jeffery - Nash - AMC - Packard - Pierce Arrow - Studebaker - Stutz - Overland - Willys

je recherche des références de livres en Français (ISBN ou code-barre) sur les Kaiser/Frazer

Toutes marques américanes
c'est la bible, tout y est mais les photos sont rares
Caractéristiques année par année, choix des moteurs, quantités vendues par modèles etc etc
Jusqu'à 1942, c'est le moins précis au niveau des statistiques mais certainement le plus complet au niveau des marques automobiles

ET LES AUTRES