creee le 1er avril 2002 et derniere mise a jour le 24 mars 2013

HISTOIRE CHRONOLOGIQUE DES MARQUES d'avant-guerre
----

STUDEBAKER
E.M.F. ( Northern, Wayne )
FLANDERS - GARFORD - ESKINE - ROCKNE

(chacune des images renvoie à la fiche de la voiture)

de 1902
de 1946
Avanti
à 1942
à 1963
et divers
cliquez sur la période de votre choix

 

L'HISTOIRE STUDEBAKER COMMENCE EN... 1736

1736 : Eh oui déjà, Peter Studebaker, colon hollandais, produit des chariots

1852 : Henri, John et Clen (arrière-petits fils) prennent la suite et fournissent les chariots de l'armée de l'Union. Environ 75000 par an. Chariots et voitures à chevaux furent fabriqués jusqu'en 1921

ci-dessus : les chariots sont toujours très à la mode pour les jeunes américains; eh bien ceux-ci copiaient des chariotsStudebaler du XIXe siècle! Ci-contre, une production fin XIXe siècle

STUDEBAKER PRODUIT DES VOITURES ELECTRIQUES DE 1902 à1911

  • 1902 : construisent une vingtaine d'exemplaires de la première <<1902 Studebaker ELECTRIC RUNABOUT>> à moteur électrique et ils récidivent l'année suivante et jusqu'en 1911 mais en petit nombre
    LES EXEMPLES DE LA PRODUCTION ELECTRIQUE

1902 Victoria Phaeton
1907 Electric Runabout
1911 Electric Coupe
1908 Back Forward Car
1909 Back Forward Car

publicité de 1905 - cliquez pour agrandir

ASSOCIE A "GARFORD", STUDEBAKER PASSE A L'ESSENCE

1904 model 30

En Rear Tonnau c'est la plus ancienne Studebaker essence connue à ce jour

  • 1903 : naissance de la première <<1903 Studebaker-Garford TONNEAU TOURING>> avec un moteur 2 cylindres. Collaboration avec "Garford"de Elyria (Ohio) pour le châssis jusqu'en 1912
  • 1904 : et suivantes, quelques voitures à moteur monocylindre à explosion avec les établissements Garford; quelques voitures pendant quelques années puis abandon pour cause de non rentabilité, déjà.

Ci-dessus à droite, : les Etablissements Studebaker en 1915 à South Bend (Indiana)

 

STUDEBAKER S'ASSOCIE A <<E.M.F.>> (1908/1912) POUR LA DISTRIBUTION
PUIS LE FAIT DISPARAÎTRE
1910 EMF model 30

1911 EMF model 30

  • 1908 : l'entreprise est fondée le 2 juin à Detroit (Michigan) par un riche carrossier (Barney Everitt = E), par un vendeur émérite de chez Cadillac (William Metzger = M) et par un ingénieur de chez Ford (Walter Flanders = F). Ils acquièrent les entreprises "Northern" et "Wayne" pour leurs équipements et pour produire une "fine little car" du segment model T Ford mais beaucoup mieux fini, il s'agit de l' <<EMF model 30>> qui restera le seul modèle produit pendant l'existence de cette association; c'est William Kelly, le plus haut responsable de la "Wayne Company" absorbée qui mettra au point ce modèle 4 cylindres de 30cv
  • 1909 : Everitt et Metzger quitte la société en enmenant Kelly pour fonder la "Everitt Company". Quant à Flanders, il part créer sa propre "Flanders Company" et son fameux model 20 avec la bénédiction de la Studebaker Corporation
1912 EMF model 301912 EMF model 30
  • 1912 : Flanders part rejoindre l'équipe Everitt fondé trois ans plus tôt et le reste part dans le giron Studebaker. A la fin de la World War I, ils fonderont la Rickenbacker (pas de document à ce jour)
PRODUCTION : tous les véhicules ont été vendus par le réseau d'agents Studebacker
1909 = 8 132
1910 = 15 300
1911/1912 = 25 967

pendant ce temps W Flanders semble toujours fabriquer des motos à Pontiac (Michigan) comme le prouve l'exemplaire ci-contre -->>

 

<< STUDEBAKER CORPORATION >> EST NEE
  • 1910 : création de la "Studebaker Corporation" qui englobe par le fait même la société "E.M.F." (Northern, Wayne, Flanders et en faillite, Garford). Garford est revendu à Willys-Overland

 

STUDEBAKER RACHETE <<FLANDERS 20>> (1910/1913)
QUI RENAÎTRA EN <<FLANDERS SIX>> PUIS EN <<MAXWELL>>

1912 FLANDERS Runabout
badgé Flanders

1912 FLANDERS Runabout
badgé Studebaker
  • 1910 : toujours pour contrer la production fulgurante du model T Ford, Flanders, part créer sa propre "Flanders 20 Company" et son fameux model 20 avec la bénédiction de la Studebaker Corporation
  • 1911 : Flanders perce mal d'autant que la model T vient encore de baisser ses prix
  • 1912 : troisième et dernière année de production après un total de 31514 unités
  • 1913 : création de la firme "Flanders Six" mais la voiture sera présentée à New York en janvier et produite en très peu d'exemplaires par la firme "Everitt". Flanders s'est ensuite fait escroqué par Benjamin Briscoe qui racheta la voiture pour créer un peu plus tard la première Maxwell !


1912 FLANDERS Touring

 

1911, UNE BIEN CURIEUSE ANNEE
1911
: année exceptionnelle, Studebaker ne produit rien lui-même mais par le biais de ses autres marques, principalement Flanders, le groupe E.M.F. et encore Garford comme le démontre très bien les exemples ci-dessus. Mais la toute nouvelle gamme se prépare et les moteurs électriques sont définitivement abandonnés

 

STUDEBAKER RACHETE <<GARFORD>> (1908/1913)
POUR LE REVENDRE RAPIDEMENT A "WILLYS-OVERLAND"

1907 Studebaker GARFORD
  • 1903 : la "Federal Manufacturing Company" créé par Arthur L Garford (qui vient de l'ABC, les bicyclettes) fournit des pièces automobiles à Elyria (Ohio). Puis cette société fournit des châssis finis aux marques Cleveland, Royal, Rainier, Ardsley et... Studebaker
  • 1908 : la firme se transforme en "Garford Company of Elyria" et crée deux modèles de voitures à 4 cylindres, la <<Garford A>> de 30cv et la <<Garford B>> de 40cv. De ce fait le nom Garford des l "Studebaker-Garford" comme ci-contre disparait mais les accords restent en association puis en rachat
  • 1911 : alors qu'on en est à la <<Garford G7>>, toujours de très luxueuses et très chères réalisations, Studebacker revend cette marque à Willys-Overland qui en fera surtout une production de poids lourds
  • 1913 : les dernières voitures sont produites

 

STUDEBAKER, 3e CONSTRUCTEUR AMERICAIN

 

  • 1912 : troisième constructeur américain, mais selon d'autres sources il est quatrième ou sixième
  • 1913 : à partir de cette année et après en avoir racheté certaines, Studebaker fabrique ses voitures et ses moteurs plutôt que de confier ces tâches à Garford, EMF et Flanders
  • 1914 : Studebaker existe en deux modèles : la <<Studebaker FOUR>> moteur 4 cylindres de 3150cc vendu $1050 et la <<Studebaker SIX>> moteur 6 cylindres de 4735cc vendu $1575.
  • 1916 : record de production, 65.885 exemplaires
  • 1920 : la <<Four>> est remplacée par la <<Studebaker LIGHT SIX>> avec un moteur 6 cylindres et 3400cc et 45cv. En complément deux autres modèles, la <<SPECIAL SIX Touring>> de 4735cc et 55cv et la <<Studebaker BIG SIX>> de 5800cc et 58cv

1914 GENTLEMAN's Roadster

1915 RACEABOUT
1916 SIX FIFTY Touring1914

1914 SIX Touring
1914 TRUCK
1915 FOUR Touring
1916 SIX FIFTY Touring
1919 BIG SIX Touring
1920 LIGHT SIX Touring
1920 SPECIAL SIX Touring
1921 LIGHT SIX Touring
1921 LIGHT SIX Sedan
1922 BIG SIX Child Hearse
1923 LIGHT SIX Touring

   

 

  • 1926 : Studebaker devient le huitième constructeur américain
  • 1927 : lancement d'une petite <<Studebaker ERSKINE>> vendue $975
1922 BIG SIX Motorhome1924 LIGHT SIX Coupe1925 SPECIAL SIX Coupe
1925 BIG SIX Phaeton
1926 BIG SIX Phaeton
1927 PRESIDENT Limousine
1927 COMMANDER Phaetpn

STUDEBAKER CREE LA MARQUE <<ERSKINE>> 1927/1930
1927 Erskine 50J Roadster1927 Erskine 50 Sedan (±)1928 Erskine Six Sedan
  • 1927 : Albert Russel Erskine est président de Studebaker. Il décide de créer la "little aristocrat" pour favoriser les exportations. Il en nait une 6cyl de 40cv sur un châssis Dietrich peu taxée et peu gourmande en carburant, elle fut le "clou du salon" à Londres avec 2000 ventes
  • 1928 : Erskine Six , la troisième dans la colonne de gauche, s'est bien vendue en Europe mais très mal aux USA car elle était au prix de $995 alors que la toute récente Ford A s'affichait elle, à $525
  • 1930 : malgré son moteur 6cyl/3L4 de bonne facture il a été décidé de faire réintéger cette production sous le sigle Studebaker
PRODUCTION :

1927 = 24 893
1928 = 22 275
1929 = 25 565
1930 = 22 371

 

les installations dans les années trente
les meilleures années pour l'entreprise

 

1928 : STUDEBAKER SOUTIENT FINANCIEREMENT <<PIERCE-ARROW CAR>>

  • 1928 : lancement de la <<Studebaker PRESIDENT EIGHT>> avec un moteur 8 cylindres en ligne. Changement de nom pour les 6 cylindres de la gamme: <<Studebaker DICTATOR>>, <<Studebaker COMMANDER>> font leur apparition.
    "Studebaker Corporation" achète la "Pierce Arrow Motor Car"
  • 1929 : nouvelles versions moins puissantes des 6 cylindres.

1928 VICTORIA1928 FIRE Truck1928 COMMANDER Roadster
1929 COMMANDER Sedan
1929 PRESIDENT State Victoria
1929 BELLEVUE Hearse
1929 DICTATOR Coupe R/S
1930 ? Sedan 4dr
1930 COMMANDER Roadster
1931 PRESIDENT 80 Roadster
1931 PRESIDENT Roadster
1931 PRESIDENT 90 Touring
1931 PRESIDENT 80 Coupe
1931 SIX Roadster
1931 COMMANDER Sedan

 

STUDEBAKER CREE LA MARQUE <<ROCKNE>> 1932/1933
1932 ROCKNE 65 Sedan
1932 ROCKNE 65 Sedan 4dr
  • 1931 : Knute Rockne est une vedette de football américain, ami de Studebaker et chef des ventes dans l'entreprise. Le 31 décembre, il se tue en avion
  • 1932 : Studebaker décide de créer la marque Rockne en hommage à son ami et il sort la <<Studebaker ROCKNE>> à $635/$735 fabriqué à Detroit (Michigan) en deux modèles, la 65 190cid/66cv et la 75 205cid/72cv un peu plus longue. Ce ne fut pas un grand succès car les américains lui préféraient la Ford A. Succès par contre à Indianapolis en voitures de série avec les 3, 6 et 13e places. Malgré ces deux bons points, les ventes chutent à 36242 voitures
  • 1933 : après un modèle unique 6cyl/70cv aux prix de $535/$740 en 12 choix de carrosserie, l'entreprise ferme l'été. Son moteur 6 cylindres sera pourtant utilisé jusqu'en 1950, d'abord pour la Dictator
  • PRODUCTION totale pour les deux années = 23 201 unités

 

1932 : STUDEBAKER DEPOSE LE BILAN
  • 1932 : la "Sudebaker Corporation" dépose son bilan
  • 1933 : restructuration, abandon de la <<President Eight>>, revente de la "Pierce Arrow Motor Car" et nouvelle série de 6 cylindres
  • 1935 : le bilan redevient positif . la suspension avant est à roues indépendantes, l'overdrive arrive en option

1932 PRESIDENT Roadster

1933 PRESIDENT Sedan
1933 MODEL 56 Sedan
1935 DICTATOR Hearse
1935 COMMANDER Sedan

 

1936 : ARRIVEE DU STYLISTE RAYMOND LOEWY
  • 1936 : engagement du fameux styliste Raymond Loewy
  • 1939 : apparition du modèle <<Studebaker CHAMPION>> vendu $700 avec un moteur 6 cylindres de 2690cc. Grand succès avec plus de 100.000 ventes cette année là et la suivante50

1935 COMMANDER Roadster
1936 ACE Cab Forward Truck
1936 PRESIDENT Cruising Sedan
1937 EXPRESS Truck
1937 PRESIDENT Châssis
1937 PRESIDENT Châssis/Body
1937 EXPRESS Truck
1939 L5 Pickup KUSTOM
1939 CHAMPION moteur
1939 L5 Pickup KUSTOM

1940 CHAMPION Club Sedan
1940 CHAMPION Coupe
1941 PRESIDENT Cruising Sedan
1942 CHAMPION Coupe

 

1942/1945 : L'EFFORT DE GUERRE
  • 1942 : un effort de guerre a été demandé des 1942 à Studebaker comme à tous les constructeurs automobiles pour répondre rapidement et spécifiquement aux besoin de l'armée
  • Après l'adaptation des camions Cargo, l'entreprise a fabriqué les T-24 Waesel ci-dessous en version terrestre et en version amphibie principalement avec les pièces et moteurs Champion

1942 US6 CARGO Truck

1943 WEASEL
1944 WEASEL
1944 WATER WEASEL Amphibious
1944 WATER WEASEL Amphibious

 

MERCI DE M'AIDER A IDENTIFIER...... (cliquez ci-dessous)

 

POUR ALLER PLUS LOIN AVEC LES LIVRES
LES LIVRES QUE J'AI UTILISES

le fameux "Standard Catalog" INDEPENDANTS ci contre qui fait le tour de nombreuses marques indépendantes des trois géants de Detroit en 400 pages dont Studebaker. Autres marques étudiées dans ce même livre : Auburn - Cord - Duesenberg - Checker - Hudson - Essex Terraplane - Kaiser - Frazer - Rambler - Jeffery - Nash - AMC - Packard - Pierce Arrow - Stutz - Overland - Willys

Toutes marques américanes
c'est la bible, tout y est mais les photos sont rares
Caractéristiques année par année, choix des moteurs, quantités vendues par modèles etc etc
Jusqu'à 1942, c'est le moins précis au niveau des statistiques mais certainement le plus complet au niveau des marques automobiles

ET LES AUTRES

 

de 1902
de 1946
Avanti
à 1942
à 1963
et divers

cliquez ici pour retourner au trombinoscar
des sites de
http://www.mainguet.com