creee le 14 février 2002 et dernièere mise a jour le 30 juillet 2012
cliquez ici pour retourner au trombinoscar

1937 / 1958
1899/1936

mise à jour de la page en janvier 2012
prochaine prévue en 2013/2014
aujourd'hui : 127 Packard d'avant 1937
et 247 au total

1899 : NAISSANCE DE LA MARQUE PACKARD
  • 1898 : James Ward Packard, industriel de matériel électrique à grands succès, achète cette année là un "tricycle De Dion Bouton". Puis dans la foulée une "Winton" qu'il va chercher à Cleveland.
  • 1899 : JW Packard crée la "New-York & Ohio Automobile Co" à Warren (Ohio). Les problèmes de fiabilité et le service après-vente inexistant de la Winton le pousse à construire la sienne qui fera son premier tour de roue dans cette ville le 6 novembre.
    Il en fit cinq exemplaires qu'il commercialisa avec une avance automatique à l'allumage; ce fut l'originalité face au reste très classique pour l'époque. Le moteur est un monocylindre 4 temps de 142,6cid développant 9cv à 800t/mn. Le succès rencontré par ce modèle <<PACKARD model A>> l'encouragea à continuer
  • 1900 : sortie de la <<PACKARD model B>> en 49 exemplaires (ci-contre)

Ci-dessous à droite, extrait d'une toile du Musée Packard de Warren (Ohio) représentant la Packard model A de 1899
  • 1901 : la dénomination commerciale change pour "Ohio Automobile Co"; Packard adopte le volant plutôt que la barre de direction. Il fabrique la <<PACKARD model C 1901>>. C'est un runabout avec sièges arrières en dos-à-dos. Le moteur est un monocylindre de 183,8cid développant 12cv. La voiture s'est vendue en 81 exemplaires à $1500
  • 1902 : la dénomination commerciale change pour "Packard Motor Car Co" naissance de la <<PACKARD model F>> avec une évolution notoire entre chaque "lettre". Elle a été fabriquée en 98 exemplaires vendus de $2250 à $2500.la première année et 81 l'année suivante
    Fiche de la <<
    PACKARD model F 1902>> du musée Ford
    L'entreprise est rachetée par Henri B Joy de Detroit qui en fait Packard son directeur et impose le moteur 4 cylindres puis 12 cylindresJoy transfère l'entreprise à Detroit pour y assembler la <PACKARD model K>> conçu par un français: Charles Schmidt. La dénomination commerciale change pour la quatrième fois pour "Packard Motor Car Co, Detroit, Michigan" qui sera conservée jusqu'en 1955

1901 model C
1902 model F
1903 model F OLD PACIFIC

1904 model L TONNEAU
1904 model L TONNEAU
1905 Model N Touring
1908 Model 30 Runabout
1909 model 30 Runabout
1909 EIGHTEEN Runabout
1910 model 30 Touring
1910 model 18 Touring
1911 model 30 Limousine
  • 1909 : James W Packard quitte la direction de l'entreprise. Naissance de la <<PACKARD model 30 1909>> ici en Runabout
  • 1911 : il quitte le Conseil d'Administration et se consacre totalement à sa première entreprise de Warren, la <<Packard Electric Division>>.
  • 1912 : naissance de la première 6 cylindres sous l'impulsion de Alvin Macauley, directeur depuis 1911. Packard adopte le démarreur électrique juste quelques mois après Cadillac
1914 model 3-48 Touring

1912 Touring 12/48

PACKARD ET LES UTILITAIRES (de 1905 à 1923)

1910 model TD Truck
1912 Signt Seing Tour Bus
1915 model E Truck
1916 model D Truck

 

  • 1905 : le premier véhicule utilitaire de Packard sort des ateliers, c'est un camion pouvant transporter 1 1/2 Ton et propulsé par un bicylindre développant 15cv, le même que celui utilisé dans certaines automobiles Packard
  • 1908 : second modèle utilitaire, le <<model TD>> de 3 Ton avec un moteur 4 cylindres de 359cid développant 24cv et transmission par double-chaîne
  • 1910 : ce model TD passe à $2800. L'année suivante, un de ces TD traverse les Etats Unis de New-Yorl à San Francisco en 46 jours
  • 1912 : quelques voitures Packard sont transformées en fourgon de police, fourgon de postes ou véhicule incendie. Mais deux autres vrais camions font leur apparition vennt compléter le 3 Ton existant: il s'agit d'un 2 Ton qui passera rapidement à l'arbre de transmission deux ans plus tard, et un 5 Ton qui lui, restera plus conventionnel
  • 1915 : en effort de guerre, Packard construit 4856 camions militaires qui seront envoyés en Europe, quelques uns étant équipés de chenilles
  • 1916 : naissance d'un petit modèle supportant 1 Ton
  • 1917 : sept camions Packard font les essais de pneumatiques pour Good Year, les autres étant naturellement équipés de bandes de roulement caoutchoutés. Un d'entre-eux fera le parcours Detroit/Mexico et retour soit 6900km sans encombre
  • 1918 : sortie d'un semi-remorque avec une des premières cabines de nuit appelée"Wingfoot Express"
  • 1919 : Firestone fait sa promotion en faisant traverser les Etats Unis de Boston à San Francisco, par une caravane de camions Packard en 14 jours, c'est un nouveau record
  • 1920 : Goodyear abandonne Packard pour ses tests en construisant ses propres camions. tous les entrainements par double-chaîne sont remplacés par des arbre de transmission et tous peuvent être livrés avec des pneumatiques. La gamme comprend sept modèles de 1 1/2 Ton à 7 Ton
  • 1921 : le model 2 Ton est livré avec des pneumatiques et une boîte à quatre rapports
  • 1922 : quelques autobus sont construits ainsi que le trolleybus de Toronto (Canada)
  • 1923 : Packard abandonne le secteur utilitaire pour mieux se concentrer sur ses luxueuses berlines. Ce qui n'empêchera pas certains carrossiers de créer sur les châssis automobiles longs, des ambulances et des corbillards principalement, voire des dépanneuses comme ci-dessous
1918 Liberty 12 model A (aéronautique)
1929 Towing Truck 640
1928 Towing Truck

 

 

PREMIERE GUERRE MONDIALE
  • 1914 : pendant la première guerre mondiale, Packard va procurer plus de 5000 camions à l'armée américaine dont un bon nombre passera l'oceéan pour l'Europe
  • 1915 : naissance de la <<PACKARD TWIN SIX>> si particulière avec son 12 cylindres de 6950cc développant 90cv. 360 voitures produites
  • 1916 : ce 12 cylindres équipe la totalité de la production annuelle de 3606 voitures. Ce moteur légèrement modifié équipera aussi la gamme des avions de guerre "Liberty"

1915 TWIN SIX Limousine

1915 TWIN SIX Touring
et à gauche
1916 V12 Truck Camper
1916 TWIN SIX Touring
à droite
1916 Twin-Six 1-25 Limousine

1916 TWIN SIX Limousine
1917 TWIN SIX Convertible
1918 TWIN SIX Brougham
1919 TWIN SIX Touring

 

PACKARD DANS LA COURSE

l'artiste tchèque Vaclav Zapadlik représente le coureur automobile DePlama au volant d'une Packard 905 au Grand Prix sur le circuit de Santa Monica (Californie) en 1918

une reproduction de cette oeuvre est disponible à la boutique du Blackhawk Museum et peut-être par le biais de son site http://www.blackhawkauto.org/

cliquer sur le dessin de droite pour l'agrandir

 

  • 1919 : avec ce 12 cylindres, une voiture se classe sixième aux 500 miles d'Indianapolis. Une monoplace avec le moteur 905 établit à Daytona, le record du mile lancé avec 240km/h et le record du mile départ arrêté avec 148km/h

1920 TWIN SIX Limousine
1920 TWIN SIX Sedan
1920 TWIN SIX Limousine
1921 TWIN SIX Landaulet
1921 TWIN SIX Touring
1921 TWIN SIX Touring
1922 TWIN SIX Victoria
1922 Coupe 126
1922 Sport Phaeton 126
1923 Touring 126
1923 Doctor Coupe 126
1924 Sedan 126
1925 Runabout 326
1925 Touring 7pass 243
  • 1920 : naissance de la <<PACKARD TWIN SIX 3.35>> et sera commercialisée quatre ans à un prix dégressif puis abandonnée car la contruction du moteur coûtait trop cher. Ce moteur est en réalité deux moteurs six cylindres accolés en annéeselon la carrosserie et l'V à 60°. Au total il y an aura 8750 construits et les véhicule svendues de $4000 à $8000
  • 1921 : naissance de la <<PACKARD SINGLE SIX 116>> avec un 6 cylindres en ligne de 4300cc, 116 était en pouces la longueur du châssis
  • 1922 : les 6 cylindres passent 126 et 133 pouces de longueur de châssis
  • 1923 : fin du modèle <<Twi au volant d'une Packard 905 n Six>> qui a été vendu de $2600 pour le Torpedo à $4600 pour la Limousine
  • 1924: après la disparition du V12, naissance de la <<PACKARD SINGLE EIGHT>> avec un 8 cylindres en ligne de 5860cc développant 84cv. Les prix vont de $2500 à $3600 pour les 6 cylindres et de $3600 à $5000 pour les 8 cylindres. Packard fonctionne par "Series" plutôt que par millésime. Cette année est supposée être la "First Series".
1925 Utility Wagon 333
1926 Roadster Kustom
1926 Roadster 236
PACKARD : Première voiture américaine à avoir des freins sur les roues avant. Dorénavant les véhicules Packard reçoivent des freins sur les quatre roues
1927 Touring 426
1928 Runabout 443
1928 Touring 443
1928 Touring 533
1928 Touring 526
1928 Touring 443
1928 Runabout 443
1929 Sedan 7pass 640
1929 STANDARD Convertible
1929 STANDARD Conv 626
1929 EIGHT Sedan 633
1929 EIGHT 626 Taxi
1929 Limousine 640

1929 Touring 633

1929 Eight Club Sedan
1929 Phaeton 351/371
1929 Sedan 633
1930 Eight Limousine 733

  • 1926 : le nom "Second Series" aopparait officiellement. Ce système comptable durera jusqu'après la seconde guerre mondiale
  • 1928 : la cylindrée des 6 cylindres la <<Sixth>> et la <<Seventh>> numéros 526 et 533 était de 4600cc. La cylindrée du 8 cylindres de numéro 443 était de 6230cc et développait 105cv; les 8 cylindres avaient deux niveaux de finition, Standard et Custom
  • 1929 : le 6 cylindres est remplacé par un huit. Donc la gamme ne comporte plus que deux séries à 8 cylindres en ligne mais trois niveaux de finition avec Standard, Custom et DeLuxe. La <<PACKARD SINGLE EIGHT>> possède une boite 4 vitesses et l'autre modèle possède un graissage central du chassis semi-automatique.. Une nouvelle serie (626) est baptisée "Sppedster" et comporte Phaeton, Roadster et Sedan

1929 Eight Touring
1929 Speedster 626
1929 Dual Cowl Phaeton 645
1930 Coupe R/S 740
1930 Firetruck

1930 Eight Phaeton
1930 Speedster Sedan
1930 Eight Roadster 740
1930 Eight Landaulet

1930 Boat-tail Roadster 734

1930 Eight Phaeton 745

1930 Eight Convertible

1930 Eight Roadster 733

1931 Eight Phaeton 833
1931 Eight Victoria 845
1931 Eight Sedan 845
1931 Eight Coupe 833

1931 EIGHT Sport Phaeton
1932 EIGHT Sport Phaeton
1932 EIGHT Convertible 903
1932 EIGHT Convertible 904

1932 EIGHT Convertible 906
1932 Limousine 904
1932 EIGHT Light Roadster
1932 Sedan 900

1933 TWELVE Conv Sedan

ci-contre : 1933 V12 Victoria Convertible 

  • 1930 : poursuite de la <<PACKARD SPEEDSTER EIGHT>> développant 145cv à 3200t/mn; puis sur un chassis adopté par tous les grands carrossiers de l'époque, C'est l'ensemble de la gamme qui a été reportée
  • 1932 : petit succès pour le bas de gamme: la <<PACKARD LIGHT EIGHT>> vendue $1800 . La <<PACKARD SENIOR EIGHT>> était équipée du 8 cylindres et proposée en 28 choix de carrosseries dont des grands noms; le problème est qu'elle dépasse toujours les $6000

ci-contre : 1933 EIGHT Roadster

1933 TWELVE Dietrich Conv
1933 EIGHT Roadster
1933 SUPER EIGHT Sedan

  • 1933 : on arrive à la 10e Series et la gamme comprend trois moteurs, 10 modèles et 45 choix possibles. Le modèle "Light" n'est pas reconduit.
    Donc le prix d'appel passe de $1700 à $2150 avec le Standard. La grande nouveauté de cette année est le retour du moteur V12 de 7292cc développant 160cv à 3200t/mn, soit presque la même cylindrée de 1923 mais avec une puissance presque doublée. Peu de ventes mais des voitures toujours prestigieuses et habillées par les plus grands

1933 V12 Sport Phaeton

1 9 3 4

1934 : les Twelve (V12) sont surtout habillées par Dietrich et LeBaron

 

1935 : bas de gamme revu moins cher encore (mais plus cher que tous les autres concurrents): la <<PACKARD model 120>> à suspensions à roues indépendantes et freins hydrauliques sur les quatre roues, un moteur V8, le tout en prix de base pour le Coupe de $990.

1934 TWELVE Sedan Limousine
1934 TWELVE Town Car
1934 TWELVE Coupe
1934 TWELVE Phaeton
1934 EIGHT Sedan Limousine
1934 TWELVE Convertible
1934 TWELVE Sport Sedan

1934 EIGHT Replica Convertible

A remarquer les formes particulièrement galbées et modernes pour cette Packard de Monsieur "Tout le monde". Il s'en vendra 25000 cette première année. Les Twelve sont toujours là, toujours aussi prestigieuses  

ci-contre : 1934 Sedan 1101 et 1934 TWELVE Speedster

1934 Super 8 Roadster R/S 1104
1934 TWELVE Conv Sedan
1935 Touring Sedan120-A
1935 Convertible Coupe 120-A

1936 : a noter que la 13e Series a été sauté comme quoi la superstition n'a pas de frontière

1936 Sedan SUPER 8
1936 SUPER EIGHT 1405 Limousine
1936 Sedan 120-B
1936 Sedan EIGHT
1936 Sedan 120-B Lowrider
1936 Convertible 120-B
1936 Sedan 1400

. Les ventes de 1-20 ou one-twenty dépasse les 55000 pendant que les Super Eight et les Twelve flitent autour du millier chacune

 

AIDEZ LE TROMBINOSCAR AVEC LE SPOTTING (cliquez)

 

POUR ALLER PLUS LOIN AVEC LES LIVRES
LES LIVRES QUE J'AI UTILISES

le fameux "Standard Catalog" INDEPENDANTS ci contre qui fait le tour de nombreuses marques indépendantes des trois géants de Detroit en 400 pages dont 51 pages et 80 photos pour les Packard. Autres marques étudiées dans ce même livre : Auburn - Cord - Duesenberg - Checker - Hudson - Essex Terraplane - Kaiser - Frazer - Rambler - Jeffery - Nash - AMC - Packard - Pierce Arrow - Studebaker - Stutz - Overland - Willys

Toutes marques américanes
c'est la bible, tout y est mais les photos sont rares
Caractéristiques année par année, choix des moteurs, quantités vendues par modèles etc etc
Jusqu'à 1942, c'est le moins précis au niveau des statistiques mais certainement le plus complet au niveau des marques automobiles

ET LES AUTRES

Packard 1937/1958

ou cliquez ici pour retourner au trombinoscar

un site de
http://www.mainguet.com